lundi, juillet 22

Tencent va fermer sa plateforme d’éducation en ligne

Tencent Holdings ferme sa plateforme d’éducation en ligne vieille de 10 ans et comptant plus de 400 millions d’utilisateurs, alors que le géant chinois du jeu vidéo et des médias sociaux continue de réduire ses activités non essentielles, a rapporté le South China Morning Post.

Le service de formation professionnelle Tencent Ketang, qui se traduit par « salle de classe » en anglais, cessera ses activités le 1er octobre, selon un avis publié sur son site Internet, sans donner de raison.

Les utilisateurs ne pourront plus accéder aux nouveaux cours sur la plateforme à partir du 1er août, ils pourront toujours regarder les cours qui ont déjà été ajoutés à leur emploi du temps jusqu’à la fermeture du site, a indiqué la société.

Fondée en 2014, Tencent Ketang a travaillé avec divers centres de tutorat et organismes éducatifs à travers la Chine pour proposer des cours gratuits et payants, allant des cours d’anglais à la formation à la certification en génie incendie et à l’examen de la fonction publique.

Le service proposait plus de 400 000 leçons de formation professionnelle qui attiraient environ 26 millions d’utilisateurs chaque mois, a déclaré la société en 2022. Un an plus tôt, la plateforme enregistrait plus de 400 millions d’utilisateurs.

La fermeture du service d’éducation en ligne montre que Tencent se concentre sur sa stratégie de restructuration, décidé il y a environ un an et demi après que le fondateur, président et directeur général Pony Ma Huateng a déclaré que l’entreprise devait prendre l’habitude de réduire les coûts et de trouver des domaines clés, au lieu de rechercher l’expansion et l’échelle.

« Dans le passé, lorsque nous voyions que les autres prenaient du poids, nous essayions également d’augmenter notre taille, mais ce que nous ajoutions n’était que du gras, et nous n’étions toujours pas en mesure de vaincre les autres », a déclaré Pony Ma lors d’une réunion interne en décembre 2022.

Afin de réduire les coûts, Tencent a décidé de céder une partie de son portefeuille d’investissement, de fermer des activités non essentielles et de consolider ses opérations tentaculaires sur les médias sociaux, les jeux vidéo et d’autres segments de marché dans un contexte de vents contraires économiques et de longue répression réglementaire.

Malgré la fermeture de la plateforme, Tencent reste impliqué dans le secteur de l’éducation avec son programme de codage pour les adolescents et un outil d’enseignement basé sur l’intelligence artificielle.

L’éducation en ligne a été un secteur en plein essor en Chine, notamment pendant la pandémie de Covid-19, car elle offrait une alternative aux cours perturbés dans les salles de classe physiques.

Les plateformes d’apprentissage en ligne comme Tencent Ketang doivent faire face ) la concurrence accrue de Bilibili et d’autres sites de streaming vidéo proposant du contenu éducatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *