Taïwan, économie, commerce, Corée du Nord et guerre en Ukraine ont été évoqué lors de la rencontre entre les présidents chinois Xi Jinping et américains, Joe Biden.

Les deux hommes ont échangé, ce 14 novembre, pendant près de trois heures pour un entretien, qualifié de « sincère » par la Maison Blanche, destiné à aplanir les points de dissensions entre les deux puissances rivales.

Les dirigeants des deux puissances économiques mondiales se parlaient pour la première fois depuis que le président JOe Biden est entré à la Maison Blanche, à la veille du sommet du G20 qui se tient les 15 et 16 novembre sur l’île indonésienne de Bali.

Lors de ces dernières années, la tension entre la Chine et les Etatst-Unis s’est intensifiée à mesure que la Chine gagnait en puissance et en assurance, remettant en question le leadership américain et l’ordre géopolitique mondial instauré par ashington depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« Le président Biden et le président Xi ont réitéré leur accord sur le fait qu’une guerre nucléaire ne devrait jamais être menée et ne peut jamais être gagnée, et ont souligné leur opposition à un recours ou une menace de recours aux armes nucléaires en Ukraine », a indiqué la Maison blanche dans un communiqué.

Joe Biden aurait exhorté Xi à encourager la Corée du Nord à se montrer « responsable ».

Sur le plan de la coopération bilatérale, le président américain a fait part de ses « inquétudes » sur le respect des droits humains au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong et a averti que les Etats-Unis « continueront d’opposer une concurrence vigoureuse » à la Chine.

Cependant, Joe Biden a estimé qu’il fallait « laisser ouverts les canaux de communication ». Il a été convenu que le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken se rendrait prochainement en Chine.

Lire aussi :

L’entretien en marge du G20 se tient dans un contexte de guerre froide. A tel point que la Maison Blanche a évoqué la nécessité d’établir les « lignes rouges » entre les deux pays pour disposer de « garde-fous » et éviter le basculement vers un conflit, selon un responsable de la Maison Blanche.

Xi Jinping et Joe Biden se sont entretenus par téléphone ou vidéo à cinq reprises depuis que Joe Biden est entré à la Maison Blanche, mais jamais en face-à-face. Les deux hommes se connaissent depuis 2017. Il s’agit du deuxième voyage du président chinois à l’étranger depuis le début de la pandémie, après une visite en Asie centrale en septembre.

La Chine avait dit espérer que l’entretien remette les relations bilatérales « sur la bonne voie ». D’ailleurs, le président chinois Xi Jinping a déclaré lors de sa rencontre avec le président américain que le monde s’attendait à ce que les deux pays gèrent leurs relations de manière appropriée.

Il a également précisé que « la Chine et les Etats-Unis devaient travailler avec tous les pays pour apporter plus d’espoir à la paix dans le monde, plus de confiance à la stabilité mondiale et plus d’impulsion au développement commun », selon l’agence de presse, Xinhua.