Sélectionner une page

Espace,SCI/TECH

Un atterrisseur testé pour partir vers la planète rouge

Les scientifiques chinois ont testé un atterrisseur, censé partir en 2020 pour un long voyage de sept mois vers la planète Mars.

Attaché à des câbles, l’engin est en forme d’araignée géante avec quatre pattes. Il est descendu sur une base dans des conditions de gravité similaires à celles de Mars.

L’atterrisseur a réussi sa manœuvre « d’évitement d’obstacles » avant de se rapprocher du sol. Cet essai constitue « une part importante » de la mission chinoise martienne, selon Zhang Kejian, directeur de l’Administration spatiale chinoise (CNSA).

lancé en 2016, le programme se déroule « sans encombres » selon le directeur. Pour l’instant, aucune date n’a été donné sur le prochain décollage de l’engin. D’autant que le voyage doit durer sept mois, mais l’atterrissage ne durera lui que sept minutes. Il s’agira de la « phase la plus délicate de toute la mission », a indiqué le directeur du programme martien.

L’atterrisseur, lancé par une fusée Longue Marche 5, emportera 13 types de charges utiles, dont six véhicules d’exploration (rovers). « Les charges seront utilisées pour collecter des données sur l’environnement, la morphologie, la surface, la structure et l’atmosphère de Mars », a indiqué Zhang Kejian.

La Chine compte installer une grande station spatiale opérationnelle en orbite aux alentours de 2022. Elle devrait devenir la seule station à évoluer dans l’espace après la retraite programmée en 2024 de l’ISS, projet commun des Etats-Unis, de la Russie, de l’Europe, du Japon et du Canada.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :