Le conglomérat Wanda, via sa filiale nord-américaine AMC Theatres, va racheter la plus grande chaîne de salles de cinéma d’Europe du nord et des Etats baltes.

L’homme le plus riche de Chine, Wang Jianlin, parvient à consolider sa domination dans l’industrie cinématographique, après le rachat pour 1,2 milliard de dollars (1,09 mds €) d’Odeon & UCI, basé à Londres, et possédant 242 salles en Europe.

Wang Jianlin, fondateur de Wanda

AMC Theatres, qui est déjà le plus grand réseau de salles obscures aux Etats-Unis, va désormais acquérir Nordic Cinema Group Holding. Basé à Stockholm, l’opération s’élève à 8,25 milliards de couronnes suédoises en numéraire (867 millions d’euros).  La transaction reste pour le moment suspendue, car les autorités européennes de la concurrence doivent statuer de la validité du rachat.

Nordic possède 118 cinémas et 664 écrans dans sept pays, de la Norvège à la Lituanie en passant par le Danemark. Avec ce rachat,  Wanda « se rapproche d’une part de 20% du marché mondial du cinéma », a précisé le communiqué du conglomérat.

En effet, « le rapprochement avec Nordic permettra à AMC de contrôler au total plus de 1 000 cinémas et 11 000 écrans dans quinze pays (…) confortant sa position de plus grand exploitant de salles du monde », a noté Wanda.

Wanda et ses filiales sont à la tête d’un réseau de 1 470 cinémas et quelque 15 000 écrans dans le monde. Dès 2012, Wanda avait racheté la chaîne américaine de cinémas AMC, leader du marché aux Etats-Unis, pour 2,6 milliards de dollars (2,4 mds €). Depuis, il multiplie les opérations de rachat de part le monde.

Début 2016, le conglomérat prend un participation dans le studio hollywoodien Legendary (« Jurassic World« , trilogie Batman), puis en novembre sur la société productrice des Golden Globes, prestigieuses récompenses du cinéma.

En mars 2016, AMC fait l’acquisition de son concurrent direct Carmike Cinemas pour environ 1 milliard de dollars (913 millions d’€), puis en juillet, le groupe rachète l’exploitant de salles Odeon & UCI.

Depuis la chute de ses bénéfices, en raison de la conjoncture actuelle en Chine et dans le monde, le géant de l’immobilier Wanda a décidé de diversifier ses activités : industrie cinématographique, parc d’attraction, loisirs, …