Sélectionner une page

Amériques,MONDE

Washington taxe la Chine qui réplique

Le président américain, Donald Trump, a annoncé le 15 juin son intention de mettre en application des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars (43 milliards d’euros) de produits importés de Chine. Suite à cela, la Chine a aussitôt riposté.

La Commission des droits de douane du Conseil des Affaires d’Etat a décidé d’imposer des droits supplémentaires de 25% sur 659 types de produits américains d’une valeur d’environ 50 milliards de dollars.

Les droits supplémentaires sur 545 types de produits d’une valeur d’environ 34 milliards de dollars (28,5 mds €), dont des produits agricoles, des véhicules et des produits aquatiques, entreront en vigueur le 6 juillet 2018, selon un communiqué publié par la commission.

«Il n’y a pas de guerre commerciale»

«Il n’y a pas de guerre commerciale» a affirmé Donald Trump après la diffusion par la Maison blanche du communiqué dans lequel il souligne que ces droits concerneront en particulier des produits technologiques.

A cela s’ajoute des nouvelles mesures de rétorsion seront prises si la Chine riposte par des barrières tarifaires ou non tarifaires ou si elle sanctionne des entreprises américaines.

En Chine, «la partie chinoise s’oppose fermement à cela», s’est insurgé le ministère chinois du Commerce, assurant n’avoir d’autre choix que de répliquer en appliquant des taxes d’une «ampleur et d’une intensité similaires» sur les produits américains importés.

«La Chine ne veut pas d’une guerre commerciale mais la partie chinoise n’a d’autre choix que de s’opposer fermement au comportement à courte vue des Etats-Unis qui va nuire aux deux parties», a commenté le ministère sur son site internet.

«Les mesures américaines violent les règles de l’Organisation mondiale du commerce en la matière, vont à l’encontre du consensus déjà atteint dans les consultations économiques et commerciales bilatérales, enfreignent sérieusement les droits et intérêts légitimes de la partie chinoise et nuisent aux intérêts de la Chine et de son peuple», a indiqué le communiqué.

Le soja, en ligne de mire des chinois

D’après les services du Représentant américain au commerce (USTR), la liste révisée des produits chinois taxés à l’importation couvre désormais 1 102 catégories de produits. Une première série de taxation de 818 produits (29 milliards d’euros) sera mise en vigueur le 6 juillet.

Des mesures préparatoires seront prises sur les 284 autres produits concernées couvrant les semi-conducteurs et un large éventail de produits électroniques et chimiques. Ces mesures auront lieu bien que Washington profitent du programme de subventions «Made in China 2025».

Côté chinois, les mesures sont quasiment identiques. Les droits de douane d’un montant de 34 milliards de dollars de produits américains, concernent des secteurs majeurs de l’économique américaine, dont les produits agricoles et l’automobile. Ces taxes entreraient également en vigueur le 6 juillet.

Concernant les produits restants, tels que le pétrole brut, le gaz naturel, le charbon et certains produits pétroliers raffinés, une date d’application sera annoncée prochainement.

Selon plusieurs sources citées par les agences de presse, Washington a dressé une autre liste de produits chinois, représentant 100 milliards de dollars (84 mds €) pouvant être mise en place en cas de représailles chinoises.

L’objectif de Donald Trump est de rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars (315 milliards d’euros) en 2017, soit environ 505 milliards (424 mds €) d’exportations chinoises contre 130 milliards (109,2 mds €) d’exportations américaines.

Recevez la Newsletter

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




La Chine impériale

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :