Le président Xi Jinping sera reçu les 6 et 7 avril par Donald Trump dans la villa du président américain à Mar-a-Lago en Floride, pour une première rencontre dans un contexte tendu.

Cette rencontre a lieu après les vives critiques, accusations et menaces de Donald Trump contre la Chine. Xi Jinping sera le second dirigeant étranger reçu par le président américain à Mar-a-Lago depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier.

Le vice-ministre des affaires étrangères, Zheng Zeguang, a indiqué lors d’un point presse, ce vendredi 31 mars, « la Chine espère que la rencontre prochaine entre le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump orientera le développement des relations bilatérales ».  

Ce dernier a indiqué que « la rencontre sera d’une grande importance pour planifier les relations sino-américaines dans une nouvelle ère, faire avancer le développement des relations bilatérales de manière saine et stable à partir d’un nouveau point de départ, et promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région Asie-Pacifique et le monde entier ».

Des sujets sensibles, car les Etats-Unis ont remit en cause la souveraineté de la Chine en mers de Chine méridionale et orientale. De plus, les menaces de Donald Trump de ne pas reconnaître la position diplomatique datant de 1979 sur le « principe de la Chine unique« , interdisant tout contact officiel entre Taïwan. Sans oublier, les possibilités d’une guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Mais mi-février, Donald Trump change de ton, dans un appel téléphonique, il a assuré qu’il respecterait le principe de la Chine unique, ouvrant la perspective d’une rencontre avec Xi Jinping.

Zheng Zeguang a indiqué que « tous deux pensent que la Chine et les Etats-Unis peuvent absolument être de très bons partenaires », ajoutant que « les deux pays devaient respecter les principes de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant dans la promotion de leurs relations ».