De notre partenaire Tinga News – Dans un communiqué de presse (ci-dessous), Association Chine-Burkina Fraternité a remercié la Chine pour ses dons de fournitures médicales et demandé au gouvernement burkinabé d’imposer le confinement au pays, pour endiguer la pandémie de Covid-19.

Le coronavirus encore appelé covid-19 dont on a auparavant entendu parlé des ravages dans quelques pays est devenu une pandémie mondiale. Tous les pays du monde sont actuellement confrontés à ce fléau, dont bien entendu le Burkina Faso. Les dernières situations de l’épidémie dans notre pays rappellent qu’il est bien présent au Burkina et se propage de jour en jour.

Ces données sonnent l’urgence à tous les niveaux. C’’est donc le lieu pour l’association Chine-Burkina Fraternité, en abrégé ACBF, d’inviter l’ensemble des Burkinabè à une plus grande prise de conscience face à ce virus et à prendre la propagation du covid -19 avec beaucoup de sérieux. Il peut attraper tout le monde à tout moment.

L’expérience de la République populaire de Chine qui est arrivée à vaincre ce virus nous enseigne que la discipline, le changement des habitudes sociales et le respect scrupuleux des mesures d’hygiène et de prévention édictées par les spécialistes de la santé, le respect des décisions des autorités administratives et politiques sont une piste sûre pour freiner la propagation du coronavirus, en attendant la mise au point de médicaments thérapeutiques. L’association Chine-Burkina Fraternité appelle donc chacune et chacun à cette discipline, à un changement de comportements responsables et exemplaires pour nous aider à interrompre la chaine de la transmission communautaire et préserver sa vie et celle des autres.

Pour ce faire, nous rappelons au besoin les gestes simples qui sauvent préconisés par nos autorités sanitaires et administratives qui sont :

  • se laver régulièrement les mains avec du savon ou avec une solution hydro alcoolique ;
  • se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude avant de tousser ou d’éternuer ou utiliser un mouchoir jetable ;
  • en cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires, ou si vous avez été en contact avec un malade, observez l’auto confinement avec surveillance de la température et des symptômes et appelez gratuitement le 3535 ;
  • encourageons toute personne présentant les signes (fièvre, toux, rhume, fatigue, douleurs articulaires, difficultés respiratoires) à porter un masque, à rester chez elle, à éviter tout contact, à ne pas cracher par terre et appeler le numéro vert qui est le 3535
  • éviter les contacts rapprochés, surtout avec des personnes présentant des signes de coronavirus ;
  • éviter de cracher par terre et en circulation ;
  • les mains touchent de nombreux objets susceptibles d’être contaminés par le virus. Donc évitez de toucher les yeux, le nez et la bouche ;
  • éviter de propager la psychose, la panique et de partager les fakes news ;
  • éviter les regroupements de personnes
  • respecter le couvre-feu de 19h à 05h du matin décrété par le Chef de l’Etat
  • rester chez soi autant que faire se peut
  • adopter des comportements responsables

Tout en saluant les mesures prises récemment par le gouvernement burkinabé que beaucoup qualifient de «médecin après la mort», parce que devant être prises plus tôt selon eux, nous suggérons au Chef de l’Etat, SEM Roch Christian KABORE au regard de l’évolution de la maladie dans notre pays, de décréter sans attendre, le confinement général de la population, la mise en quarantaine de la capitale Ouagadougou.

Certes le confinement général pourrait présenter des désavantages économiques, mais à l’analyse, la vie elle-même est plus sacrée. Il faut aussi solennellement faire appel à la médecine traditionnelle en invitant officiellement les tradipraticiens et les guérisseurs dans les villages des quatre coins du Burkina à se faire identifier auprès de leurs mairies et à proposer des recettes thérapeutiques pour soigner ce mal

L’association Chine-Burkina Fraternité remercie les différents partenaires qui nous appuient dans cette lutte, notamment la Chine pour ses dons de matériels et masques, de médicaments, etc, félicite les équipes médicales pour le travail qu’elles abattent. Elle souhaite une meilleure santé aux malades et présente sa compassion aux familles éplorées.

Pour l’Association Chine-Burkina Fraternité
Le Bureau Exécutif