Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Beijing accuse Apple de « complicité » avec les « émeutiers » de Hong Kong

Apple a été accusé par un média chinois de soutenir le mouvement pro-démocratie à Hong Kong par le biais d’une application de transport urbain.

L’incident survient alors que la NBA (ligue américaine de basket-ball) et sa franchise des Houston Rockets sont vivement critiqués en Chine pour un tweet d’un dirigeant du club soutenant les manifestants hongkongais.

Ce 9 octobre, le géant américain Apple était dans le viseur du Quotidien du peuple pour avoir autorisé à Hong Kong une application permettant aux manifestants de localiser les policiers sur une carte. Baptisée HKMap.live, elle est pour le journal « un soutien aux émeutiers ».

« Apple a choisi d’approuver l’application (…) à Hong Kong« , a souligné le Quotidien du peuple, se demandant : « est-ce qu’Apple a l’intention d’être complice des émeutiers? »

Ayant d’importants enjeux financiers en Chine continentale, Apple n’a jamais prit position sur des sujets sensibles, et se plie généralement aux réglementations chinoises, en retirant notamment des applications jugées inappropriées.

« Apple doit réfléchir aux conséquences de sa décision imprudente et malavisée« , a avertit le Quotidien du peuple, alors que l’application est disponible sur les plateformes Android.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire