Cai Lun (蔡伦 Cài Lún), (v. 50 – 121), eunuque haut fonctionnaire de la cour impériale chinoise pendant la dynastie des Han orientaux, avait pour prénom social était Jìngzhòng (敬仲).

D’après le site EpochTimes, à l’âge de 14 ans, il aurait été envoyé à la Cour de l’empereur pour servir en tant qu’eunuque. Connu pour sa diligence, son ingéniosité et son efficacité, il a servi cinq empereurs, dont l’empereur Ming.

Nommé duc, il a durant des années été en charge des dispositifs de fabrication et des armes de la famille impériale. Il s’intéressa alors, selon EpochTimes, à la technologie dans le domaine de la fabrication.

Devenant expert de la fabrication, ses épées et équipements produits sous sa direction étaient d’une qualité exceptionnelle.

Avant la période de la dynastie des Han orientaux, les livres étaient fabriqués avec des matériaux comme le bois, le bambou ou la feuille de soie. Cai Lun a créer un nouveau type de papier, à base d’écorce des arbres, du chanvre, des lambeaux de tissus et des filets de pêche.

En 105 après J.-C., Cai Lun présente son papier à l’empereur de l’époque qui promulgua un édit impérial pour produire du papier à partir de sa technique de fabrication, qui a alors été adoptée dans toute la Chine et permit à la civilisation chinoise de se développer rapidement grâce aux écrits.

Par tradition, l’invention du papier ou l’amélioration de sa technique de fabrication, sont attribués à Cai Lun.  Dans l’opinion publique, Cai Lun est l’un des symboles de la Chine dans l’essor de l’industrie du papier.

Le papier, une invention chinoise