En cette journée internationale de la Palestine, le président chinois Xi Jinping et son homologue palestinien Mahmoud Abbas se sont contactés le 21 novembre à l’occasion du 30ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Dans son message de félicitations au président palestinien, Xi Jinping a déclaré que « les deux pays jouissent d’une longue histoire d’amitié. La Chine fait partie des premiers pays à avoir soutenu la juste cause des Palestiniens et reconnu l’Organisation de libération de la Palestine. Elle est par ailleurs l’un des premiers pays à avoir établi des relations diplomatiques avec l’Etat de Palestine ».

A lire aussi : La Chine accorde plus de deux millions à la Palestine

30 ans d’échange mais des doutes côté palestiniens

« Ces 30 dernières années, les échanges et la coopération menés entre les deux pays dans différents domaines ont abouti à des résultats fructueux », a écrit Xi Jinping Bien que certaines organisations palestiniennes ont remit en cause les relations diplomatiques. Le site Chronique Palestine s’est inquiété de l’avancée diplomatique de l’Empire du milieu en Israël.

Des associations ont pointé du doigt, la visite du vice-président Wang Qishan en octobre 2018, afin de participer au 4ème Comité d’innovation Chine-Israël. Fait majeur dans les relations sino-israélienne, cette visite de l’un des plus hauts responsables chinois est la première depuis l’an 2000, avec le président Jiang Zemin.

« Le lien entre Beijing et Tel-Aviv est beaucoup plus développé qu’il ne l’était à l’époque, comme cela apparaît dans les chiffres. Peu de temps après l’échange de missions diplomatiques entre les deux pays en 1992, les échanges commerciaux ont commencé à se développer. La taille des investissements chinois en Israël a augmenté de manière exponentielle, passant de 50 millions de dollars au début des années 90 à 16,5 milliards de dollars, selon les estimations de 2016 », a indiqué Chronique Palestine.

Cependant, dans son message, le président Xi Jinping a « fait savoir qu’il accorde beaucoup d’importance aux relations sino-palestiniennes et souhaite travailler avec Mahmoud Abbas pour faire progresser la coopération amicale bilatérale, afin de mieux en faire bénéficier les deux pays et leurs habitants ».

La Chine prône pour un Etat indépendant palestinien

Ce dernier a mit en exergue le soutien de son pays à « la juste cause des Palestiniens de rétablir leurs droits nationaux légitimes », ajoutant que le gouvernement « soutient fermement la création d’un Etat indépendant palestinien pleinement souverain basé sur les frontières de 1967 et ayant Jérusalem-Est comme capitale ».

Depuis plusieurs années, Beijing appelle à un retour des négociations, à l’instar du dossier coréen. Xi Jinping a ainsi assuré que son gouvernement continuera à prôner pour des négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens.
Selon lui, la Chine « continuera à jouer un rôle positif dans la conclusion rapide d’une résolution globale et juste de la question palestinienne ».

Mahmoud Abbas reçoit un représentant du gouvernement

Le président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas, a rencontré l’émissaire chinois pour le processus de paix au Moyen-Orient, Gong Xiaosheng, en présence de l’ambassadeur de Chine auprès de la Palestine, Qouai Wai.

D’après l’agence de presse palestinienne, Wafa, Mahmoud Abbs a souhaité que la Chine joue « un rôle plus important dans le processus politique, à la mesure de sa taille politique et économique dans le monde ».

Il a fait part à Gong Xiaosheng de la volonté des dirigeants palestiniens de « consolider et de renforcer les relations bilatérales historiques entre les deux pays amis ». Il en a profité pour saluer « le fort soutien de la Chine au peuple palestinien et à sa juste cause dans les forums internationaux, ainsi que le soutien politique et économique à la construction des institutions de l’État palestinien ».

De son côté, Gong Xiaosheng a souligné d’après Wafa, « la position ferme et permanente de son pays sur la question palestinienne et le droit du peuple palestinien d’établir son État palestinien indépendant ».

« La Chine continue de fournir un soutien politique et économique au peuple palestinien », a déclaré Qouai Wai, soulignant le souci des dirigeants chinois de promouvoir une coopération et une coordination communes entre la Chine et la Palestine dans l’intérêt des deux peuples amis.

Une « injustice historique » contre les palestiniens