Le festival de shopping en ligne, « Double 11 », aussi appelé « Single day » (journée des célibataires) a lieu chaque année le 11 novembre. Cette édition 2017 est l’occasion de lancer de nouveaux modèles de vente au détail.

Grande opération de solde, le festival « Double 11 » a été créé par le numéro 1 de l’e-commerce, le groupe Alibaba en 2009, fondé par Jack Ma.

Jack Ma, fondateur d’Alibaba

Son PDG, Zhang Yong, a annoncé ce 31 octobre 2017 que « le monde arrive à l’heure du double 11. Cette année, plus de 140 000 marques à l’échelle mondiale vont proposer en ligne 15 millions de produits. Plus d’un million de commerciaux en ligne en Chine et à l’étranger vont fournir le service en ligne et hors ligne ».

Pour ce dernier, cette journée sera l’occasion de présenter un panorama d’écologie économique mis en place par Alibaba, qui présente des « produits physiques aux produits numériques, en passant par les produits de divertissement ».

Mais aussi « des boutiques physiques aux boutiques en lignes, des régions urbaines aux régions rurales, de la Chine à l’étranger… nous souhaitons qu’à travers cette opération panoramique, qu’à travers la coopération entre les forces commerciales, présente ce jour-là, la force de tous les commerciaux, et partenaires présents dans notre écologie. Nous voulons dynamiser et innover le commerce grâce à l’internet ou au big data. »

Fait nouveau cette année, la vente au détail. Initiative de Zhang Yong du groupe Alibaba, il est prévu qu’à terme les ventes en ligne et hors ligne fusionnent. La logistique moderne, le big data, ou le cloud computing devrait contribuer à créer un nouveau modèle de vente au détail.

Ce nouveau modèle de « vente au détail »mis en avant durant le double 11 de cette année, comme test, afin de fournir aux consommateurs une nouvelle expérience de consommation.

Auparavant seules les boutiques en ligne bénéficiaient de cette journée, mais celles-ci sont isolées des boutiques en ligne. Or « les gens se disputaient des objets en ligne, faisaient des achats en ligne d’une façon frénétique et attendaient ensuite la délivrance de leurs marchandises », a expliqué le patron du n°1 de l’e-commerce.

Afin d’assurer des bénéfices dans l’ensemble des boutiques en ligne et hors ligne, les grands groupes d’e-commerce ont décidé d’introduire ce nouveau modèle. Le groupe Alibaba espère ainsi connecter les boutiques en ligne et hors ligne. Alibaba équipe près de 100 000 « boutiques intelligentes ».

D’après Dong Benhong, directeur du marketing du groupe Alibaba, « nous utilisons la technique permettant de fournir un service basé sur la location. Nous proposons ainsi aux clients sur Taobao toutes les informations sur la marque ou sur la promotion des boutiques près d’eux, avec des informations personnalisées, élaborées pour eux. Ce qui permet d’établir un lien entre les consommateurs et les boutiques ».

Pour ce dernier, « l’expérience dans la boutique sera perfectionnée également avec l’équipement des nouvelles technologies, telles que la réalité augmentée, la délivrance directe des derniers modèles, ou l’essai dans la boutique… Le but est de mieux fusionner l’expérience en ligne et hors ligne, de faire sentir aux consommateurs que leurs marques préférées leur proposent toujours le meilleur service ».

Les marques étrangères se lancent pour le Double 11