Sélectionner une page

Europe,MONDE

Colère contre le commentaire raciste d’un éditorialiste français

L’ambassade de Chine en France et le groupe de média, CGTN, ont fait part de leur colère suite aux propos racistes de l’éditorialiste de BFMTV, Emmanuel Lechypre, lors du deuil national, le 4 avril.

En effet, Emmanuel Lechypre a tenu des propos très critique lors de la diffusion d’un reportage sur le deuil national en Chine, en hommage aux victimes du Civid-19. Ce dernier a déclaré à l’antenne : « Ils enterrent des Pokémon ».

Ces propos ont provoqué la colère des responsables et et suscité de nombreux commentaires dans la presse internationale, d’après Courrier International. Samedi 4 avril, la Chine avait décrété durant la Toussaint chinoise, « Qingming« , deuil national. D’après les chiffres communiqués par la Commission nationale de la santé, 3 326 personnes ont perdu la vie en raison de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Trois minutes de silence ont donc été observées dans tout le pays dans la matinée de samedi, à 10 heures (heure locale). Alors que la chaîne de télévision française BFM TV diffusait les images de ce moment de recueillement très solennel, l’éditorialiste Emmanuel Lechypre, croyant les micros fermés, a chuchoté sur le plateau : « Ils enterrent des Pokémon ».

Un « commentaire cruel » rapidement dénoncé par l’ambassade de Chine en France, qui a exprimé «son vif mécontentement» sur Twitter. Le discours tenu «sans le respect dû aux défunts» a été qualifié d’«impertinent» et a été condamné par la représentation chinoise en France.

Ils se sont également prononcés contre «toute forme de propos et actes racistes et discriminatoires», et ont indiqué avoir pris connaissance des excuses présentées par l’éditorialiste et par la chaîne.

De son côté, CGTN, principale chaîne de télévision chinoise, décrypte ainsi les mots du journaliste : « Selon une interprétation populaire, l’usage du terme ‘Pokémon’ par le journaliste français faisait référence à la couleur jaune du personnage [principal] du dessin animé, qui ressemblerait à celle des Asiatiques, une association largement reconnue comme raciste.”

Dans un tweet, Emmanuel Lechypre s’est excusé de cette « remarque totalement déplacée », ajoutant que « ces propos inappropriés ont été diffusés à l’antenne alors que je pensais les micros fermés ». En guise de sanction, la chaîne BFM TV a annoncé que l’éditorialiste serait privé d’antenne pendant une semaine.

L’ambassade a dit noter que « cet éditorialiste et la chaîne de télévision concernée ont présenté ouvertement des excuses. L’épidémie n’a pas de frontière. Nos pensées vont à tous ceux qui ont perdu la vie à cause de l’épidémie en Chine, en France et dans le monde entier. Nous nous opposons à toute forme de propos et actes racistes et discriminatoires. L’humanité est une communauté de destin, la lutte contre l’épidémie appelle des efforts communs de communauté internationale. Nous espérons que tous seront unis et solidaires afin de gagner cette bataille ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :