La Commission nationale de la santé a déclaré ce 3 mai avoir reçu des rapports faisant état de deux nouveaux cas confirmés de COVID-19, apparu la veille en Chine.

L’un était un cas importé signalé à Shanghai et l’autre était un cas transmis localement dans la province du Shanxi, a indiqué la commission. Aucun décès ou cas suspect n’a été signalé le 2 mai en Chine continentale, a ajouté cette dernière.

Au total, 28 patients du COVID-19 ont quitté l’hôpital après leur guérison le 2 mai, et le nombre de cas graves a baissé de trois personnes à 34. Selon le bilan dressé le 2 mai, le total des cas confirmés a atteint 82.877. Parmi eux, 531 patients sont toujours hospitalisés, et 77.713 sont sortis de l’hôpital après leur rétablissement, a ajouté la commission.

En tout, 4.633 personnes ont succombé à la maladie, a indiqué la commission.

La Chine comptait un total de 1.672 cas importés samedi. Parmi eux, 1.221 sont sortis de l’hôpital après leur rétablissement, et 451 restaient hospitalisés, dont six dans un état grave. Aucun décès n’a été enregistré parmi les cas importés.

La commission a révélé que dix personnes, dont neuf en provenance de l’étranger, étaient suspectées d’être infectées par le virus. Elle a ajouté que 7.539 personnes ayant eu des contacts étroits avec les malades étaient toujours sous observation médicale après que 882 personnes ont pu sortir d’observation médicale samedi.

Le 2 mai, douze nouveaux cas asymptomatiques ont été signalés sur la partie continentale. Aucun cas asymptomatique n’a été reclassé comme infection confirmée, et 33 personnes, dont seize venues de l’étranger, sont sorties d’observation médicale, d’après la commission.

Elle a indiqué que 968 cas asymptomatiques étaient toujours sous observation médicale, dont 98 en provenance de l’étranger. Le 2 mai, 1.039 cas confirmés, dont quatre décès, ont été signalés à Hong Kong, 45 cas confirmés à Macao et 432 à Taïwan, dont six décès.