Sélectionner une page

SOCIETE

Expo Universelle, ouverture réussie

L’Expo Shanghai 2010 a ouvert ses portes au public le jour de la fête du Travail en Chine et en France, le 1er mai. Cet événement international est l’occasion pour Beijing de montrer son savoir-faire et sa puissance économique et culturelle.

Représentant 192 pays, l’exposition durera 6 mois, durant lesquels chinois et étrangers pourront s’imprégner des cultures du monde. Placée sous le thème « Meilleure ville, meilleure vie« , les organisateurs ont mis l’accent sur le développement durable et l’écologie.

Le site de 5km² est recouvert par des panneaux solaires. Moins spectaculaire que les cérémonies des Jeux Olympiques 2008, l’exposition s’est ouverte « après une représentation théâtrale courte, des feux d’artifice et des pétards seront tirés », a précisé Yang Xiong, un des organisateurs.

Au cours de ces cinq premiers jours, l’Exposition Universelle de Shanghai a accueillit plus de 550.000 visiteurs. Cette marée humaine a conduit les organisateurs à stopper les ventes de billets dans certains pavillons, notamment celui de la Chine, qui est le plus visité.

Malgré tout, les organisateurs sont heureux d’annoncer « la réalisation d’un évènement mondial dans un pays en développement », qui a investit 400 milliards de yuans, soit 40 milliards d’euros, en infrastructure, réseau routier, réaménagement, expropriation et sécurité.

Une ville et une société harmonieuses

En 1851, la première exposition universelle s’est déroulée à Londres. Par la suite les villes organisatrices, qui se sont succédées, ont fait preuve d’originalité pour  montrer au monde leurs avancées technologique et industriel.

Le but d’une telle exposition est de créer des liens entre les nations. Raison pour laquelle, le gouvernement n’a pas usé des mêmes protocoles qu’en août 2008, lors des Jeux Olympiques.

A cette occasion, l’Empire du milieu avait mit en avant son hymne national, réalisé un défilé militaire et fait flotter le drapeau chinois dans toute la capitale.

Cette fois, la Chine est parvenue pour la seconde fois à impressionner le monde, profitant à nouveau de faire passer son message de « ville harmonieuse », à l’instar de la « société harmonieuse » lancée par le président chinoise, Hu Jintao.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a indiqué, lors de son discours d’inauguration du pavillon Belgique-Union Européenne, que l’UE accordait « une grande importance à ses relations avec la Chine ». Ce dernier a souhaité profiter de l’occasion pour renforcer les échanges bilatéraux.

Ce dernier a indiqué que « c’est pour la première fois que l’Union européenne participe à une Exposition universelle, tenue dans un pays hors des membres de l’Union européenne ».

Cette s’explique parce que « nous accordons une grande importance au partenariat de coopération stratégique entre l’Union européenne et la Chine », a précisé José Manuel Barroso.

D’ailleurs, que les organisateurs sont parvenus à faire exposer la Corée du Nord, qui n’avait jamais pris part à ce type d’évènement. Cela montre le poids de la Chine sur la scène internationale.

Le pavillon chinois très prisé

La Chine est l’un des pavillons les plus visités, ainsi que celui de la Grande Bretagne, l’Australie et la France. Face à un tel engouement, les hôtesses avaient annoncé, « quand on atteint 50.000 tickets, on arrête de vendre ».

Un chiffre largement atteint depuis le 1er mai, car plus de 500.000 billets ont été vendus, créant une réelle marrée humaine devant les différents pavillons. Cette situation a obligé Hu Jintao à agir.

« Nous devons assurer la sécurité et offrir les meilleurs services possibles afin de faire de l’Expo universelle de Shanghai un événement véritablement réussi, spectaculaire et inoubliable », a assuré le président chinois.

Pour ceux qui ne parviendront pas à se rendre à Shanghai, les organisateurs ont ouvert un site internet. Ce site officiel permet d’explorer les 5,28 km² d’exposition, avec des plans interactifs, et des vues sous différents angles des pavillons de jour comme de nuit.

Certains pavillons en 3Dimensions offrent aux internautes une immersion totale dans l’univers de chaque pays. Un second site en français donne des informations pratiques sur la ville de Shanghai, et un plan détaillé de l’exposition ici…

Il est également possible d’y retrouver les discours, et articles concernant l’évènement.

Les organisateurs espèrent que le succès des premiers jours va perdurer, et que les 100 millions de visiteurs attendus, viendront se divertir et côtoyer les cultures du monde, souligne Radio Chine Internationale.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :