Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a critiqué la décision de l’Université du Nord Texas (UNT) d’expulser des étudiants chinois, qualifiant cette décision, « si elle est confirmée, de nouvel exemple du sabotage américain des échanges interpersonnels entre les deux pays ».

Hua Chunying, porte parole ministre aff étran

Selon les médias, l’UNT a récemment annoncé qu’elle mettrait fin à ses relations avec le Conseil des bourses d’études de Chine, exigeant la révocation des visas des étudiants qui ont reçu des allocations du conseil et leur demandant de quitter les Etats-Unis dans un délai d’un mois.

De plus, des étudiants chinois et des universitaires de l’UNT ont lancé une pétition en ligne après que l’école a annoncé la résiliation « soudaine et arbitraire » du statut d’au moins 15 universitaires invités sans raisons spécifiques, et a exhorté l’université à révoquer la décision.

Lors d’un point de presse quotidien, la porte-parole Hua Chunying a déclaré que les échanges interpersonnels sino-américains, y compris ceux des étudiants étrangers, avaient joué un rôle important dans la promotion du développement régulier des relations bilatérales depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis il y a 41 ans.

Le nombre d’étudiants chinois aux Etats-Unis représente environ un tiers du total de leurs étudiants étrangers, contribuant à hauteur de plus de quinze milliards de dollars au pays chaque année.

Lire aussi : Les étudiants chinois visés par Washington

« Malheureusement, depuis un certain temps, des forces extrêmes anti-Chine aux Etats-Unis ont stigmatisé et diabolisé les étudiants chinois par une myriade de mensonges liés à leurs intérêts politiques personnels et à la demande stratégique de réprimer et de contenir le développement de la Chine. Elles ont même utilisé le pouvoir judiciaire pour réprimer malicieusement des étudiants chinois sur la base de fausses accusations », a indiqué Mme Hua.

« Dans de telles circonstances, je me demande combien de parents chinois veulent encore envoyer leurs enfants étudier aux Etats-Unis », a-t-elle déclaré. « Les Etats-Unis ont été fondés sur l’ouverture, l’inclusion et le pluralisme, tandis que le pays que nous voyons aujourd’hui est plein d’étroitesse d’esprit, de haine et d’exclusion », a souligné Hua Chunying.

La porte-parole de la diplomatie chinoise a exhorté les Etats-Unis à « considérer les liens sino-américains ainsi que les échanges interpersonnels et culturels de manière objective, et à contribuer davantage à la compréhension mutuelle des deux peuples, à une bonne reconnaissance réciproque et à une coopération amicale entre les deux parties ».