jeudi, mai 23

Forum sino-africain sur le rôle des femmes dans l’innovation et l’entrepreneuriat

Plusieurs sous-forums ont été organisés dans le cadre du Forum sino-africain de la femme. L’un d’entre eux est consacré à l’autonomisation des femmes en Afrique et en Chine, dans le but d’explorer les façons dont les femmes peuvent trouver des moyens de collaborer et de jouer un rôle plus important dans la société.

La Première Dame de Chine, Peng Liyuan est envoyée spéciale à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes.

Elle a appelé à mobiliser les forces de toutes les parties pour promouvoir le plein développement des femmes, lors de ce forum organisé le 29 juin par liaison vidéo. « La Chine et l’Afrique sont une communauté d’avenir partagé, unie contre vents et marées », a déclaré cette dernière.

Peng Liyuan a souligné que « dans différents endroits de l’Afrique, des femmes chinoises travaillent avec leurs soeurs africaines au sein d’équipes médicales, de missions de maintien de la paix, de chantiers de construction d’infrastructures et de programmes de formation technique. Elles travaillent côte à côte pour améliorer leur vie et contribuer à renforcer l’amitié sino-africaine ».

L’épouse du président chinois, Xi Jinping, a déclaré qu’elle avait maintenu des échanges amicaux et une coopération avec l’Organisation des premières dames d’Afrique pour le développement afin d’offrir amour et espoir.

Selon l’agence de presse, Xinhua, la Chine a pris une série de mesures pour renforcer le système juridique protégeant les droits et intérêts des femmes, donner une meilleure éducation aux femmes, soutenir l’esprit d’entreprise et l’innovation des femmes, et fournir des services de santé aux femmes et aux enfants, afin de créer un environnement favorable au plein développement des femmes.

« En Afrique, les pays travaillent dur pour améliorer les conditions de travail et de vie des femmes, les aider à se débarrasser de la pauvreté, et encourager la participation des femmes à la gestion du pays et de la société« , a déclaré Peng Liyuan, ajoutant que ces efforts louables ont produit des résultats positifs.

Compte tenu des nombreux défis auxquels est confronté le développement des femmes, le besoin de solidarité et de coopération est plus important que jamais, a assuré la Première dame.

« Je suis prête à travailler avec vous pour faire progresser l’esprit de la Conférence mondiale sur les femmes à Beijing et de la Réunion des dirigeants mondiaux sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, à tirer parti des forces de toutes les parties pour promouvoir le plein développement des femmes, et à contribuer à la construction d’une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère, » a-t-elle ajouté.

Forum sino-africain de la femme, organisé conjointement par la Fédération nationale des femmes de Chine et le gouvernement populaire de la province du Hunan, s’est ouvert le 29 juin à Changsha, capitale du Hunan.

Pour Huo Jiangtao, vice-présidente de la Chambre du Commerce de l’Afrique au Guangdong, de plus en plus de femmes africaines ont réussi à sortir de la pauvreté et à s’épanouir grâce à l’éducation et au développement de l’industrie. « A l’avenir, les femmes joueront un rôle de plus en plus important dans la coopération économique, commerciale et culturelle entre la Chine et l’Afrique », a assuré cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *