Le séquençage génétique du coronavirus détecté à Guangzhou dans la province de Guangdong indique que le coronavirus possède une structure très similaire aux variants détectés en Inde, a annoncé Chen Bin, la directrice de la Commission municipale de la Santé.

Cette dernière a indiqué lors d’une conférence organisée le 30 mai à Guangzhou que ce coronavirus «possède par ailleurs la caractéristique de se propager rapidement».

Raison pour laquelle, Chen Bin a appelé les départements concernés et le personnel médical à agir rapidement, afin de bloquer la chaîne d’infection et de contrôler la propagation du coronavirus dans cette métropole du sud de la Chine.

De son côté, Zhang Zhoubin, le directeur adjoint du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) de Guangzhou, a déclaré que ce variant était très contagieux.

Il a indiqué que «le virus peut se transmettre par le biais des aliments ou d’une période courte de contact indirect».

Le 30 mai à 14 h, Guangzhou enregistrait 5 cas confirmés de Covid-19 et 21 cas asymptomatiques de Covid-19, après que le premier cas confirmé de Covid-19 a été détecté dans le district de Liwan le 21 mai, a précisé Chen Bin.

Afin d’empêcher le coronavirus de se propager, le gouvernement municipal a renforcé ses mesures de contrôle et de prévention épidémique au cours du week-end. Six communautés et quartiers résidentiels désignés précédemment comme étant dans des zones à faible risque ont été placés en zones à risque moyen.

Lire aussi : Un district de Guangzhou confiné

En plus de demander à la population locale de se faire vacciner, Guangzhou a lancé depuis le 30 mai une campagne de dépistage par acides nucléiques dans les districts de Haizhu et Yuexiu.

Les autorités municipales souhaitent élargir le dépistage des cas suspects de Covid-19 et des porteurs asymptomatiques. Elles ont également été demandé aux habitants des zones désignées des districts de Tianhe, Baiyun et Panyu de faire un test par acides nucléiques.

Le district de Liwan avait précédemment demandé à l’ensemble de ses résidents de subir un test par acides nucléiques.

Le 29 mai, des échantillons de plus de 2,25 millions d’habitants ont été prélevés pour faire l’objet d’un dépistage. Plus de 10 000 travailleurs médicaux de toute la ville ont été envoyés à Liwan pour aider à vacciner les habitants locaux contre le Covid-19 et recueillir des échantillons.

Deng Wenjun, le directeur de la Circulation au sein de la Coopérative d’approvisionnement et de commercialisation de Guangzhou, a indiqué que les stocks en produits alimentaires et de nécessité courante étaient adéquats dans les zones à risque moyen.

Le groupe de travail interdépartemental du Conseil des Affaires d’Etat pour la réponse à la Covid-19 a envoyé une équipe de travail dans la province méridionale du Guangdong pour guider les efforts de la région destinés à freiner l’épidémie locale de COVID-19, a déclaré Mi Feng, porte-parole de la Commission nationale de la santé.

En mai, 50 cas de Covid-19 transmis localement ont été signalés dans plusieurs provinces, a indiqué Mi Feng. Les rassemblements et les déplacements de personnes doivent être restreints dans les zones à risque moyen et élevé, a indiqué le porte-parole.

Il a également insisté sur la nécessité d’assurer l’approvisionnement en produits de première nécessité des personnes en quarantaine chez elles et de suivre leur état de santé.