La conférence «Internet + Zhiliangzhi» de Wuzhen  a été organisé par le Zhiliangzhi Siheyuan, une organisation à but non lucratif dédiée à l’éducation des entrepreneurs avec la philosophie du maître Yangming de la dynastie des Ming.

Selon les organisateurs, près de 3 000 entrepreneurs ont participé à la conférence, en présence de Piero Scaruffi, le fondateur de Silicon Valley Institute of Artificial Intelligence, et de Joe Weiman, l’auteur de «Cloudonomics», qui sont intervenus.

Pour le président Xi Jinping, «la Chine doit renforcer son emprise sur Internet pour s’assurer que les objectifs sociaux et économiques soient atteints». Adoptant une attitude plus ferme envers le contenu en ligne, il a encouragé les politiques et entrepreneurs présents à améliorer les capacités de gouvernance dans le cyberespace et à développer d’un réseau de gouvernance dirigé par le Parti.

Pour lui, les sites internet d’information doivent «diffuser des informations positives, maintenir la direction politique correcte et guider l’opinion publique et les valeurs dans la bonne direction».

Ce dernier a également souligné la responsabilité des fournisseurs de services Internet, qui doivent «empêcher le cyberespace de se dégrader en une plate-forme pleine d’informations nuisibles, fausses et provocatrices».

En effet, le président a estimé que «sans la sécurité sur Internet, il n’y a pas de sécurité nationale, il n’y a pas de stabilité économique et sociale, et il est difficile de garantir les intérêts des masses plus larges».

La Chine cherche à jouer un rôle de premier plan à l’échelle mondiale en matière de réglementation et de technologie de l’Internet, ce qui a été mis en évidence en raison d’un conflit commercial avec les États-Unis et d’une course aux armements.