Près de quatre millions d’habitants de la province située autour de Pékin sont confinés depuis le 30 août, les autorités veulent éviter une hausse plus importante des cas de Covid-19 avant le 20ème Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), mi-octobre.

Des habitants des villes de Chengde et Xinle, dans la province du Hebei, doivent rester dans leur logement jusqu’à la fin de la semaine, afin de faire face à un foyer épidémique.

De plus, 13 millions d’habitants de la grande municipalité de Tianjin (nord), frontalière de Pékin, ont dû faire un test PCR après la survenue de plus de 80 cas positifs en deux jours. À l’inverse de la quasi-totalité des autres pays, la Chine continue d’appliquer une stricte politique sanitaire.