La Chine a dénoncé « la répression et la limitation de l’expansion des entreprises chinoises de haute technologie par les Etats-Unis à travers l’abus du pouvoir de l’Etat ».

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin a commenté la récente annonce de Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain, de supprimer les applications chinoises de l’App Store, dans le cadre d’une campagne « Clean Network » (réseau propre).

Washington vise de nouveau les sociétés chinoises, en annonçant son intention d’éliminer certaines applications chinoises des plates-formes de téléchargement aux Etats-Unis. « M. Pompeo et ses semblables ont abusé, à maintes reprises, du pouvoir de l’Etat pour faire tomber des entreprises chinoises de haute technologie sous le prétexte de la sécurité nationale, ce à quoi la Chine s’oppose fermement », a déclaré Wang Wenbin.

« Cette pratique par les Etats-Unis n’a aucun fondement factuel et constitue une calomnie malveillante et une manipulation politique dans le but de maintenir leur monopole sur les hautes technologies », a indiqué le porte-parole de la diplomatie chinoise.

« C’est un comportement hégémonique typique qui va à l’encontre des principes du marché et des règles du commerce international et qui menace gravement la sécurité des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales », a-t-il ajouté.

« Je tiens à souligner que de nombreuses entreprises chinoises soumises aux sanctions unilatérales des Etats-Unis sont innocentes et ne font que fournir des technologies et des produits sûrs », a réaffirmé Wang Wenbin.

Ce dernier a ajouté qu’aucun incident de cybersécurité comme ceux révélés par Edward Snowden ou WikiLeaks ne s’était jamais produit et qu’aucune opération d’écoute ou de surveillance, comme le programme PRISM, Equation Group ou Echelon, n’a eu lieu.

« Il est absurde que les Etats-Unis, qui ont les mains sales, prêchent un ‘réseau propre' », a déclaré ce dernier, exhortant les Etats-Unis à « rectifier leurs pratiques erronées, à créer les conditions d’une coopération commerciale et économique normale entre les entreprises de différents pays et à rétablir un cyberespace libre, ouvert et sûr dans le monde ».

« La Chine est prête à travailler en permanence avec d’autres pays pour sauvegarder un environnement commercial équitable, juste, ouvert et non discriminatoire, promouvoir les échanges et la coopération scientifique et technologique au niveau international et faire en sorte que des technologies de l’information sûres, fiables et de haute qualité servent de moteur émergent pour la reprise économique mondiale et l’amélioration de la vie des gens dans le monde entier », a conclut son point presse, Wang Wenbin.