La Chine lance un nouveau satellite météorologique : le Fengyun-3E

par | Juil 5, 2021 | Espace, SCI/TECH

Ce 5 juillet à 7h28 (heure de Chine), le centre de lancement de satellites de Jiuquan dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), a envoyé Fengyun-3E en orbite.  

Ce satellite permettra d’améliorer les prévisions météorologiques numériques de la Chine, d’enrichir son système d’observation opérationnelle et favorisera la modernisation de l’infrastructure spatiale chinoise.

Il s’agit de la 377e mission de vol de la série de fusées Longue Marche. Il est le cinquième satellite parmi les satellites météorologiques en orbite polaire de deuxième génération en Chine. Il a une durée de vie de huit ans et est équipé de onze équipements de détection.

Il a été développé par l’Académie des technologies des vols spatiaux de Shanghai et opèrent sous l’égide de la China Aerospace Science and Technology Corporation, a déclaré le China Internet Information Center.

En effet, chargé d’un certain nombre de nouveaux équipements de détection, il permettra pour la première fois de détecter le vent à la surface de l’océan et d’observer le soleil sous plusieurs dimensions.

Le champ du vent à la surface de la mer joue un rôle important dans la régulation du climat mondial et a une influence importante sur le transport maritime, les opérations de pêche hauturière et les activités de génie maritime.

Par conséquent, ces données environnementales, telles que les températures atmosphériques, la température à la surface de la mer, l’humidité et la surveillance de la couverture mondiale de glace et de neige, amélioreront les capacités globales de réponses au changement climatique et à l’atténuation des catastrophes naturelles.

Le spectromètre à moyenne résolution montée sur le satellite Fengyun-3 E est l’instrument de détection le plus avancé de Chine. Il peut obtenir des images satellites de résolution de 100 mètres couvrant le monde entier dans des conditions de faible luminosité telle que le clair de lune. Ainsi, il peut effectuer une surveillance tridimensionnelle de l’ionosphère, de l’atmosphère et du champ éolien à la surface de la mer.

Miao Pengfei, commandant en chef adjoint du satellite Fengyun-3 E du groupe de la huitième Académie des sciences et technologies aérospatiales a déclaré au CTTV : «la rapidité de mise à jour des données d’observation par satellite passera de 6 heures à 4 heures, la précision des prévisions sera améliorée d’environ 3%, l’actualité des prévisions sera prolongée d’environ 24 heures et les échéances de surveillance des catastrophes météorologiques seront améliorées près d’une fois».

Selon le CCTV, le satellite Fengyun-3E avec d’autres réseaux de satellites Fengyun-3 pourra combler les lacunes dans les observations météorologiques du matin et du soir, de sorte que la précision des prévisions météorologiques de la Chine soit efficacement améliorée.

Il peut utiliser le principe de l’émission infrarouge pour effectuer l’observation par télédétection des gaz atmosphériques et il peut assurer la surveillance de la qualité de l’air pour la plupart des régions du monde, en réalisant six mesures par jour.

En outre, le satellite surveillera les environnements solaire et spatial, et leurs effets, ainsi que les données ionosphériques en vue de répondre aux besoins des prévisions météorologiques spatiales et améliorer considérablement la capacité de surveillance du climat.

Depuis 1970, la série Fengyun de satellites météorologiques s’est développée rapidement, permettant à la Chine de devenir l’un des rares pays au monde avec des satellites météorologiques à la fois en orbite polaire et géostationnaires.

À l’heure actuelle, la Chine a lancé avec succès un total de 19 satellites météorologiques Fengyun de «deux générations et quatre types», dont Fengyun-1 et Fengyun-3 qui sont des satellites en orbite polaire et qui survolent la Terre par les pôles nord et sud, et qui sont capables d’effectuer une observation mondiale.

Les satellites Fengyun-2 et Fengyun-4 sont des satellites en orbite géostationnaire qui peuvent toujours être relativement stationnaires au sol pour la détection météorologique en Chine et dans les environs.

En effet, le dernier lancement remonte au 3 juin dernier, le satellite Fengyun-4B, avait été lancé par une fusée Longue Marche-3B à 00H17. Il s’agissait de la 372e mission de vol de la série de fusées Longue Marche, selon le centre de lancement.

Dès lors, la capacité de surveillance et d’alerte rapide des typhons, des tempêtes de pluie, des inondations et d’autres catastrophes météorologiques en Chine a été grandement améliorée.

D’après le CCTV, le satellite météorologique Fengyun a été incorporé par l’Organisation météorologique mondiale dans l’application opérationnelle mondiale des séquences de satellites météorologiques, devenant ainsi un membre important du système mondial intégré d’observation de la Terre.

À l’avenir, le système d’observation par satellite Fengyun sera plus parfait, le temps d’observation météorologique et la précision seront encore améliorés.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :