La Chine devrait représenter 29% des ajouts de capacités pétrochimiques mondiales d’ici 2030, prévoit GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan.

La capacité pétrochimique mondiale est sur le point de connaître une croissance considérable d’ici 2030. Elle devrait potentiellement passer de 2 214,9 millions de tonnes par an (mtpa) en 2020 à 3 103,6 mtpa en 2030, enregistrant une croissance totale de 40%.

Le rapport de GlobalData, « Global Petrochemicals Capacity and Capital Expenditure Outlook, 2021-2030 – Asia Leads Global Petrochemical Capacity Additions », révèle que la Chine représentera les ajouts de capacité les plus élevés avec une capacité de 245,5 mtpa d’ici 2030. Les principaux ajouts de capacité proviendront du Shandong Yulong Petrochemical Longkou Ethylene Plant 2 d’une capacité de 5,2 mtpa d’ici 2030.

Dayanand Kharade, analyste pétrolier et gazier chez GlobalData,a déclaré que « la Chine dominera le marché pétrochimique mondial à moyen terme avec à la fois le plus grand nombre de nouveaux projets et la plus grande expansion de capacité absolue tirée par la croissance économique. Le pays devrait représenter 51% des ajouts de capacité asiatique au cours de la période de prévision ».

GlobalData a identifié l’Inde comme le deuxième pays en termes d’ajouts de capacité, avec une capacité de 158,4 mtpa d’ici 2030. Les principaux ajouts de capacité proviendront de l’usine de caoutchouc styrène-butadiène (SBR) de Reliance Industries Jamnagar, avec une capacité de 6,5 mtpa d’ici 2030 .

L’Iran sera le troisième pays en termes d’ajouts de capacité, avec une capacité de 83,3 mtpa d’ici 2030. Les principaux ajouts de capacité proviendront de l’usine de méthanol Dayyer de Kaveh Methanol Company d’une capacité de 2,3 mtpa d’ici 2030.

Reliance Industries Ltd, Haldia Petrochemicals Ltd et China Petrochemical Corp seront les trois premières sociétés mondiales en termes d’ajouts de capacité prévus et annoncés au cours de la période de prévision.