Le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a affirmé le 13 novembre que les Etats-Unis « parlaient de nouveau avec la Chine » de leur différend commercial, dont le sujet sera évoqué lors du sommet du G20 à Buenos Aires, le 30 novembre et le 1er décembre.

« Nous parlons de nouveau avec la Chine (…) et nous savons maintenant que nous discuterons du commerce au sommet » du G20 qui aura lieu , a déclaré Larry Kudlow sur la chaîne CNBC. Le 14 novembre dans la soirée, un porte-parole américain du Trésor a assuré à l’Agence France Presse que le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, s’était entretenu au téléphone le 9 novembre avec le vice-Premier ministre chinois Liu He.

Les discussions seront désormais menées au niveau des équipes techniques des deux administrations, afin de préparer la rencontre du président Donald Trump avec son homologue chinois Xi Jinping en Argentine. Autre sujet des discussions, la guerre commerciale lancée par Donald Trump en juillet 2018.

Le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a indiqué à l’agence française que « nous avons des conversations à tous les niveaux (…) j’en ai parlé ce matin au Secrétaire Mnuchin, ce qui fait partie de notre préparation au G20 ».

« Sans préjuger de l’issue de ces conversations, nous discutons à nouveau. Et c’est mieux de discuter que ne de pas discuter. C’est un plus ! », a-t-il ajouté.

Selon le quotidien américain, The Wall Street Journal, après des mois de gel des discussions, Washington serait en train d’évaluer quel type d’ouverture de la part de Beijing serait acceptable sur les tarifs douaniers agricoles, les transferts de technologie exigés jusqu’ici par la Chine, le piratage cybernétique ou encore la protection des droits de propriété intellectuelle.

Avant les élections américaines du 6 novembre, le président Donald Trump avait affirmé que « des progrès » avaient été réalisés avec la Chine, après des mois d’impasse. De plus, une conversation téléphonique a récemment eu lieu entre les deux hommes.

Entretien téléphonique entre Donald Trump et Xi Jinping