Le gouvernement a dénoncé le passage d’un destroyer et d’un cargo américains dans le détroit de Taïwan, la qualifiant de «provocation» des Etats-Unis.

Le ministère américain de la Défense a indiqué qu’un destroyer et qu’un cargo ont effectué entre dimanche et lundi un «passage de routine» entre la mer de Chine méridionale et la mer de Chine orientale.

Les navires sont passés par le détroit de Taïwan, qui sépare la Chine continentale de l’île revendiquée par Beijing. L’île est considérée par la Chine comme une partie de son territoire, bien que dirigée depuis 1945 par un gouvernement autonome. Taïwan n’est pas reconnu comme un Etat indépendant par les Nations Unies.

«Nous sommes résolument opposés aux provocations des États-Unis, qui ne sont favorables ni à la stabilité du détroit de Taïwan ni aux relations sino-américaines», a réagi le 26 février Lu Kang, un porte-parole du ministère des affaires étrangères.

Ce dernier a indiqué que le gouvernement a protesté officiellement auprès des Etats-Unis. D’autant plus que l’US Navy est passée à plusieurs reprises ces derniers mois par le détroit de Taïwan.

L’envoi de ces navires renforce des tensions bilatérales, déjà tendues par la guerre commerciale et les différends en mer de Chine méridionale, où Chinois et Américains se livrent une lutte d’influence.