Parmi les patients du COVID-19 recevant une thérapie plasmatique en phase de convalescence à Wuhan, épicentre de l’épidémie, un a pu quitter l’hôpital, ont indiqué les autorités scientifiques.

« Un autre patient a pu se remettre à marcher et les autres sont toujours en convalescence », a indiqué Sun Yanrong du ministère des Sciences et des Technologies.

La première dose de plasma de convalescence provenant d’un patient du COVID-19 a été recueillie le 1er février, et le premier patient gravement malade a reçu ce traitement dans un hôpital de l’arrondissement de Jiangxia à Wuhan le 9 février, a ajouté cette dernière.

Dix autres patients recevront le traitement au plasma en phase de convalescence cette semaine, a ajouté Mme Sun, en appelant davantage de patients guéris à donner leur plasma.

Le 14 février, le China National Biotec Group annonçait avoir développé « le plasma en phase de convalescence » pour traiter les patients atteints du nouveau coronavirus (COVID-19).

Ainsi, le groupe chinois a collecté le plasma de certains patients rétablis pour préparer des produits thérapeutiques, dont « le plasma en phase de convalescence » et les immunoglobulines.

Après des tests de sûreté biologique du sang et des tests d’inactivation du virus et d’activité antivirale, l’entreprise a développé avec succès le plasma en phase de convalescence pour le traitement clinique et l’a utilisé pour la thérapie des patients dans un état critique.

Le China National Biotec Group a envoyé une équipe utilisant un équipement spécial pour collecter le plasma des patients rétablis à Wuhan depuis le 20 janvier.

D’après les résultats cliniques présentés à la presse, « 12 à 24 heures après la transfusion, les patients ont manifesté une amélioration des symptômes, avec une baisse significative des indices inflammatoires majeurs et une amélioration globale de certains indices clés, dont la saturation en oxygène dans le sang ».

Les experts ont indiqué que sur la base du processus de pathologie clinique, la plupart des patients guéris produisent des anticorps spécifiques contre le virus.

« Le produit thérapeutique du plasma en phase de convalescence est dérivé du plasma donné par des patients rétablis après l’inactivation du virus et la détection de multiples micro-organismes pathogènes », ont expliqué ces derniers.

« La thérapie de plasma en phase de convalescence pourrait être une méthode efficace pour réduire le taux de mortalité des patients dans un état critique », selon les experts.

D’autant plus que « la collecte, la préparation et le processus de test du plasma en phase de convalescence sont sûrs, matures et rapides », a ajouté l’entreprise. L’entreprise et le Centre de transfusion sanguine de Wuhan ont appelé les patients guéris à donner du plasma pour aider d’autres patients en péril.

A lire aussi : 6 723 patients sortis de l’hôpital appelés à l’aide 

Zhang Dingyu, chef de l’hôpital Jinyintan de Wuhan, a indiqué que « le plasma en phase de convalescence figure parmi les méthodes thérapeutiques dans la cinquième édition du plan de diagnostic et de traitement du COVID-19 » publié par la Commission nationale de la santé.