Des étudiants de Cote d’Ivoire ont pu assister à une formation sur la Médecine traditionnelle chinoise, en présence de grands noms, tels que Yang Jinsheng, venus en mission en Afrique pour soigner des ressortissants chinois. Ce dernier et son équipe ont fait une halte dans la capitale ivoirienne pour prodiguer leurs enseignements.

Explication de l'utilisation de ventouse

Explication de l’utilisation de ventouse

Le 4 novembre à Abidjan, des médecins spécialisés ont formé des étudiants dont ceux du Centre universitaire de Wushu de l’Institut Confucius de l’Université Félix Houphouët-Boigny.

La docteure Duncan Rachelle, directrice générale de l’administration des affaires pharmaceutiques de la Côte d’Ivoire, Liu Yunsheng, directeur de l’Institut Confucius et une vingtaine d’étudiant de WUSHU de cet Institut ont prit part à cette session de formation.

Pour Angoua Serge Kouabenan, « cette formation a été très enrichissante, car nous avons découvert une nouvelle manière de soigner, de guérir à travers l’acupuncture et le massage. C’est vraiment extraordinaire de voir qu’on peut utiliser des aiguilles qui ne contiennent rien comme médicament, et qui pourtant arrive à soulager et à soigner ».

En effet, l’éminent docteur Yang Jinsheng, secrétaire général de l’académie nationale d’acupuncture, a évoqué « l’origine et la théorie de la science au niveau national, la reconnaissance de la médecine traditionnelle chinoise au niveau international, ainsi que la culture de la médecine traditionnelle dans la vie« , a expliqué Liu Yunsheng.

De son côté, Djenebou Diabate, étudiante en sociologie, a expliqué que cette formation, lui a permit de découvrir que « la médecine chinoise est une médecine spéciale qui utilise des méthodes naturelles, accessibles pour guérir ».

De droite à gauche, Qian Lixia, première conseillère de l’ambassade de Chine en Côte d’ivoire ; Dr Yang Jinsheng, Liu Yunsheng, directeur de l’Institut Confucius ; et M. Li, représentant du ministère chinois des ressortissants

En effet, le Docteur Yang a dirigé un atelier pratique, au cours duquel, une étudiante, souffrante de migraine chronique, a pu être guérie lors d’une séance de racle, de ventouse et d’acupuncture.

Lors de cet atelier, le Docteur Yang a incité les étudiants présents à apprendre le chinois, pour poursuivre des études en médecine traditionnelle en Chine.

Ce dernier a montré un vif intérêt envers les plantes médicinales de Côte d’ivoire et a évoqué la possibilité pour ces derniers, de faire des recherches en collaboration avec des étudiants et spécialistes chinois, car « ensemble, on va loin ».

A la fin de cette session de formation à Abidjan, le docteur Yang et son équipe ont offert un kit de ventouse et de racle à l’Institut. Le représentant du ministère chinois des ressortissants a également offert à l’Institut Confucius d’Abidjan, un manuel de médecine traditionnelle en DVD.