De en plus de chinois consomment quotidiennement du café, faisant grimper les bénéfices de nouveau marché.

Bien que la plupart des chinois considèrent le café comme un produit issu des modes de vie occidentaux, ils commencent à l’apprécier surtout dans les grandes villes.

La consommation de café dans le pays est passée de 26 000 tonnes en 2006 à 128 000 tonnes en 2016. Une croissance, qui a également touché le nombre de producteur vendant du café en grains.

Interrogé par le China Daily, Esther Lau, analyste au sein du cabinet d’étude de marché Mintel, a expliqué qu’«une culture du café se développe en Chine». Selon elle, «l’urbanisation rapide du pays, et en parallèle l’augmentation du nombre de Chinois voyageant à l’étranger, expliquent la forte expansion de la demande dont jouit le café».

La consommation de café a presque triplé au cours des quatre dernières années et le potentiel de croissance supplémentaire est énorme, note le quotidien.

Selon un rapport de l’Organisation internationale du café, les importations chinoises de café ont augmenté en 2017 de 16% en année glissante.

La classe moyenne, en forte expansion, a pris l’habitude d’acheter et de consommer du café. La demande, notamment de café frais à boire chaud, augmente avec une consommation en hausse de 22% en 2014.

L’essor du marché a conduit de nombreuses grandes chaînes de distribution de café à ouvrir plusieurs points de vente en Chine. Les principales marques en Chine sont Starbucks, Costa Coffee et McDonald’s, les petites sociétés représentant 25% du marché.