Retour en arrière. À Bell Village se dresse un édifice à l’architecture traditionnelle chinoise, abritant le Centre Culturel Chinois de l’île Maurice.

Le monument est inauguré par le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, à l’invitation de l’ambassadeur de Chine, Chen Duan (mars 1985 à mai 1988), devant une foule d’invités, le 11 juillet 1988.

Aussi présents à la cérémonie, le Gouverneur général par intérim, Sir Victor Glover, le ministre de  l’Education, Armoogum Parsuramen et le Lord-maire Jérôme Boulle.

Lors de son allocution, le Premier ministre de l’époque Sir Anerood Jugnauth a souligné que la construction du Centre Culturel Chinois, à Port-Louis, représente le symbole de la volonté de la Chine et de l’île Maurice de coopérer durablement.

Ce dernier a également rappelé la contribution des Mauriciens d’origine chinoise au développement économique du pays. Chinois et Mauriciens s’accordent à présenter les relations comme cruciales sur le plan économique, commercial et humain.

La Chine s’honore à l’île Maurice