Le taux de chômage urbain étudié de la Chine s’est établi à 5,4% en septembre, soit une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à août 2020.

Un total de 8,98 millions de nouveaux emplois urbains ont été créés au cours des trois premiers trimestres, réalisant 99,8% de l’objectif annuel, a indiqué le Bureau d’Etat des Statistiques.

Le taux de chômage étudié concerne les personnes âgées entre 25 et 59 ans, la majorité du marché du travail, s’est établi à 4,8% en septembre, inchangé par rapport à août.

Le taux de chômage étudié dans 31 villes principales de Chine était de 5,5% le mois dernier, en baisse de 0,2 point de pourcentage en base mensuelle, d’après le BES.

Le taux de chômage urbain étudié est calculé en fonction du nombre de chômeurs qui ont participé à l’enquête sur l’emploi dans les zones urbaines, y compris les travailleurs migrants dans les villes.

La Chine accordera la priorité à la stabilité de l’emploi et à assurer les moyens de subsistance de cette année 2020, avec pour objectif de créer plus de 9 millions de nouveaux emplois urbains et maintenir le taux de chômage urbain étudié à environ 6%, selon le rapport d’activités du gouvernement.