La ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault, a échangé avec l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, dans le cadre des préparatifs de la 15ème Conférence des parties (COP15) qui se tiendra du 28 avril au 8 mai 2022 à Kunming (Chine).

Coordonnatrice du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault et Ma Fulin ont échangé sur la protection de l’environnement et le changement climatique, notamment sur la session organisée en visioconférence il y a un an par les Nations unies sur la biodiversité et qui va se poursuivre cette année en présentiel.

L’ambassadeur chinois a également échangé avec la ministre Arlette Soudan-Nonault sur la coopération multilatérale dans le domaine de la lutte contre le changement climatique et le développement vert, ainsi que sur l’aspect bilatéral entre la Chine et le Congo dans le domaine du développement durable.

«Il y a de cela dix années que la Chine a commencé une nouvelle époque de développement vert. Nous avons mis l’action sur le développement et la protection de l’environnement. L’année dernière, lors de l’ouverture de la session de l’assemblée générale de l’ONU, le président chinois, Xi Jinping, a lancé l’initiative pour le développement mondial qui concerne plusieurs domaines dont le changement climatique et le développement vert», a déclaré Ma Fulin à sa sortie d’audience.

Ce dernier a également souligné que les résultats des acquis issus de la huitième conférence ministérielle sur l’environnement, le changement climatique, le développement vert, ont été placés en priorité de leur coopération que ce soit multilatérale et bilatérale.

Ma Fulin a indiqué que la Chine apportera son appui au Congo dans le cadre de la COP15 sur la biodiversité, dans sa politique de plaidoyer en termes de levée des fonds pour financer les différents projets du Fonds bleu.

«Le Congo joue un rôle important dans ce domaine avec beaucoup d’actions concrètes et ciblées sur le Bassin du Congo, avec tous les projets dans le cadre du Fonds bleu. La Chine est partenaire stratégique globale du Congo et prendra une part active dans tout ce qui concerne le Fonds bleu», a précisé l’ambassadeur de Chine au Congo.