« La Chine appelle tous les pays à renforcer la coopération avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la traçabilité du virus de Covid-19 », a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

En effet, des rapports de l’OMS citant une étude récemment publiée par l’Institut national du Cancer à Milan ont indiqué que le Coid-19 pourrait avoir circulé en Italie depuis septembre 2019, soit cinq mois avant l’apparition du premier cas à Wuhan, en Chine.

A l’annonce de ces résultats, le porte-parole du ministère Zhao Lijian a déclaré que « la traçabilité du Covid-19 est une question scientifique complexe, et que les scientifiques doivent mener des recherches scientifiques internationales et coopérer, afin de promouvoir la compréhension des hôtes animaux du virus et des voies de transmission ».

Selon lui, « cette coopération permettrait de mieux prévenir les risques futurs et de protéger la sécurité et la santé des gens » et notamment lutter efficacement contre la Covid-19.

Zhao Lijan a noté que la traçabilité du Covid-19 « est un processus de développement continu impliquant de nombreux pays et que la Chine espérait voir l’ensemble de la communauté internationale adopter une attitude positive et renforcer la coopération avec l’OMS sur cette question ».