Le déficit de la balance commerciale de la Tunisie s’est creusé de 20,7% sur un an, durant les onze premiers mois de 2018, pour s’établir à 5,3 milliards d’euros, contre 4,45 milliards d’euros durant la même période de 2017.

Selon des données publiées par l’Institut national de la statistique (INS), le plus important déficit récemment enregistré est celui avec la Chine, soit -4,96 milliards de dinars (1,5 mds €), suivi par l’Italie avec -2,54 milliards (735 millions d’euros), la Turquie (624 M€), l’Algérie (390 M€) et la Russie (384 M€).

Le déficit commercial de la Tunisie vis-à-vis de la Chine s’est surtout accentué en juillet 2018, en raison du dynamisme des exportations de la Chine. Selon les chiffres d’août 2018 de l’Institut, le déficit de la balance commerciale avec l’Empire du milieu a franchien juillet la barre des 3 milliards de dinars, contre 2,5 milliards en juin.

Il affiche ainsi un creusement de 20% par rapport à juin, et de 26% par rapport au mois de juillet 2017, où il avait atteint 2,37 milliards de dinars (711 M€).

Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’Empire du Milieu, aux prix courants, entre janvier et juillet 2018 montrent que les importations en provenance de la Chine continuent d’augmenter à un rythme soutenu.

A fin juillet, les achats de la Tunisie à la Chine s’élèvent à 3,285 milliards de dinars (985 M€) contre 2,8 milliards (840 M€) à fin juin enregistrant ainsi une croissance de 17,2%. Ils représentent ainsi 10% du total de nos importations.

En revanche, les exportations vers la Chine restent faibles. Elles se sont établies au terme des sept mois de l’année en cours à 240,5 millions de dinars (72,15 M€) contre 235 millions (70,5 M€) à fin juin.