Morris Chang, fondateur de Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC), qui est le premier fondeur mondial de semi-conducteurs, représentera Taïwan au sommet des dirigeants de la Coopération économique en Asie-Pacifique (APEC).

Ce sommet aura lieu le 18 novembre à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, sur le thème «Exploiter les opportunités d’inclusion, accueillir l’avenir numérique». Lors de ce sommet des dirigeants sont attendus dont le Vice-Président américain Mike Pence, le président chinois Xi Jinping,et entre autre le premier ministre japonais Shinzo Abe.

Avant son départ, il a exposé les priorités des autorités taïwanaises : mettre en avant l’expertise de Taïwan en matière d’économie numérique et renforcer la collaboration technologique régionale.

Membre de l’APEC depuis 1991, les dirigeants taïwanais n’ont jamais assister au sommet des dirigeants de l’organisation, envoyant à la place un représentant spécial. Cette année, la personne désigné à cette fonction par la dirigeante Tsai Ing-wen est Morris Chang.

Lors d’un point presse, ce dernier a assuré que « Taïwan est prêt et désireux de travailler avec ses partenaires régionaux pour relever les défis résultant du développement technologique rapide ».

A ses côté, Tsai Ing-wen a dit espérer que «les différents ministères et organismes relatifs apporteront toute leur assistance à notre émissaire Morris Chang. Nous souhaitons que le monde sache que Taïwan n’est pas seulement un maillon important dans la chaîne d’approvisionnement numérique mondiale, mais que le pays peut aussi apporter de nombreuses contributions grâce à notre politique d’innovation et de croissance inclusive».

Cités par Radio Taïwan Internationale, cette dernière a indiqué que «nous avons la ferme volonté et la capacité d’œuvrer avec les autres pays au développement de la prospérité régionale».

«Les priorités des autorités concernent notamment les écarts croissants de richesse et d’exposition au chômage, ainsi que les protections inadéquates de la vie privée et des droits de la propriété intellectuelle», a déclaré Morris Chang. Ce dernier a souligné que «c’est seulement en travaillant ensemble pour apporter des solutions à ces problèmes que l’économie numérique mondiale pourra progresser et prospérer».

Il a par la suite expliqué les avancées technologiques des membres de l’APEC, dont le sommet est une plateforme de coopération et de dialogue, dans ce cas dans les domaines numériques émergents. Pour lui, «Taïwan est un maillon-clé de la chaîne mondiale d’approvisionnement et de l’innovation en technologies de l’information et de la communication».

Taïwan tire les leçons du Sommet de l’APEC2017