En juillet, le PUBG Mobile et sa version chinoise «Game For Peace» ont généré plus de 221 millions de dollars (198,9 mds €) de revenus, soit une augmentation de 25,5% d’une année sur l’autre, selon les statistiques fournies par la société de recherche SensorTower.

Ainsi, la Chine est restée le plus grand marché pour PUBG Mobile le mois dernier, avec « Game For Peace » représentant à lui seul près de 59% du chiffre d’affaires mensuel total du jeu mobile, suivie des États-Unis avec 9,5% et du Japon avec 5,2%, selon les statistiques.

Au début du mois de septembre, le PUBG Mobile a été durement touché en Inde, lorsque les autorités l’ont interdit et 117 autres applications mobiles de Chine, en raison de risques pour la sécurité nationale dans le contexte de la montée des tensions géopolitiques entre les deux géants asiatiques.

Lire aussi : L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises

À la fin du mois de juin, PUBG Mobile et «Game For Peace» avaient accumulé 734 millions de téléchargements dans le monde, dont environ 24% provenaient d’Inde, a déclaré SensorTower.