La culture d’Erlitou (二里頭) date du début de l’âge du bronze en Chine. Elle est l’un des premiers États de l’empire. Elle tire son nom d’un de ses sites à Zhaizhen (翟鎮), sur le territoire de la commune de Yanshi (偃師), dans la province du Henan de l’Ouest, et dans la région de Luoyang.

Découvert dans les années 1950 à Yanshi, près de Luoyang, Erlitou a été identifié par des archéologues chinois comme des reliques de la capitale du milieu et de la fin de la dynastie des Xia (environ 2070 av. J.-C. à 1600 av. J.-C.), la première dynastie de la Chine antique.

Elle peut être liée à ses débuts à la culture de Longshan (Néolithique). Par la suite, elle s’est développée du bassin de Yiluo, le long du cours des rivières Yi (伊), Luo (洛), Ying (潁), Tu (汝), ainsi que du cours inférieur de la Fen (汾), au sud du Shanxi.

Une centaine de sites importants lui sont rattachés, certains sites possèdent des éléments de la culture d’Erlitou au Sud sur le cours du moyen Yangzi et au Sud-ouest sur la rivière Dan dans le Shaanxi.

D’ailleurs, le bureau du patrimoine du Henan vient d’annoncer qu’il avait commencé à préparer le dossier de candidature du site des ruines d’Erlitou pour l’inscrire sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un Musée dédié à la culture des Xia