La Chine et les États-Unis ont relancé une diplomatie par des canaux arrières et bloqués, afin de réinitialiser leur relation orageuse à la suite de l’élection présidentielle américaine.

Le canal de communication semi-officiel est souvent conduit par d’anciens fonctionnaires, des groupes de réflexion et des chefs d’entreprise.

Cette méthode est traditionnellement un moyen important pour la Chine et les Etats-Unis d’échanger des points de vue francs et de présenter des idées avant des contacts plus formels, selon le South China Morning Post.

«Il y a quelque temps, les Américains n’osaient pas nous parler [à cause de la relation toxique]. Cela a changé, en particulier du côté des démocrates. Les échanges semi-officiels ont de nouveau repris», a déclaré Wang Xiangsui, professeur à l’université Beihang de Pékin, lors d’un forum à huis clos le mois dernier.

Ce dernier a déclaré que plusieurs personnes étroitement associées au candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden avaient récemment contacté la Chine et discuté avec des groupes de réflexion chinois de la manière de réinitialiser les relations entre les deux plus grandes économies du monde.