Liu Xia, veuve du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, est réapparue dans une vidéo publiée sur internet. Cette dernière avait été vue pour la dernière fois sur des images diffusées le 15 juillet par les autorités lors de la dispersion des cendres de son mari.

« Je suis en convalescence en province à l’extérieur de Pékin. Je vous demande de me laisser du temps pour faire mon deuil », a déclaré la poétesse dans une vidéo d’une minute mise en ligne vendredi 18 août sur le site YouTube.

Cette déclaration fait suite à l’annonce de son avocat Jared Genser du dépôt d’une plainte auprès des Nations Unies pour disparition forcée. Depuis les funérailles de son époux, Liu Xia « est gardée au secret par les autorités chinoises dans un endroit inconnu », avait assuré ce dernier.

Liu Xia serait emprisonnée dans un endroit inconnu

Dans la vidéo mise en ligne vendredi, Liu Xia, habillée d’un T-shirt et d’un pantalon noirs, est assise sur un canapé et tient une cigarette allumée dans sa main. « Pendant que Xiaobo était malade, il considérait également la vie et la mort avec un certain recul. Je dois donc moi-même me réajuster. Quand ma situation se sera améliorée à tous les niveaux, je serai de nouveau avec vous », déclare la veuve du dissident.

Aucun détail n’est visible quant à l’auteur, le lieu et la date de tournage des images. Pour Hu Jia, dissident chinois et ami du couple, « il est certain qu’elle a été forcée par les autorités à faire cette vidéo. Comment quelqu’un qui ne jouit même pas de sa liberté pourrait exprimer sa volonté librement ? ».

De son côté, Ye Du, autre dissident proche de Liu Xia, a assuré à l’Agence France Presse que Liu Xia « a dit ça pour protéger sa famille. Car la situation actuelle, c’est que même sa famille ne peut rentrer en contact avec elle ».

Un responsable de l’ONU milite pour la veuve de Liu Xiaobo