La deuxième réunion du Comité d’urgence convoquée par le Directeur général de l’OMS au titre du Règlement sanitaire international pour examiner l’épidémie du nouveau coronavirus, s’est conclut par la diffusion d’une série de conseils.

En effet, le Comité fournit aussi des conseils en matière de santé publique ou suggère de manière formelle, selon les besoins, des recommandations temporaires.

Ainsi, il a été préconisé au gouvernement chinois de :

  • Mettre en œuvre une stratégie globale de communication sur les risques afin d’informer régulièrement la population sur l’évolution de la flambée, les mesures de prévention et de protection pour la population et les mesures de riposte prises pour l’endiguer.
  • Renforcer les mesures de santé publique visant à endiguer la flambée en cours.
  • Assurer la résilience du système de santé et protéger le personnel de santé.
  • Améliorer la surveillance et la recherche active des cas dans toute la Chine.
  • Collaborer avec l’OMS et ses partenaires pour mener des enquêtes afin de comprendre l’épidémiologie et l’évolution de cette flambée et les mesures à prendre pour la contenir.
  • Partager avec l’OMS les données pertinentes sur les cas humains.
  • Continuer à identifier la source zoonotique de la flambée, et en particulier le potentiel de circulation, et partager ces informations avec l’OMS dès qu’elles sont disponibles.
  • Effectuer des dépistages au départ dans les aéroports et les ports internationaux dans le but de détecter à un stade précoce les voyageurs présentant des symptômes en vue d’une évaluation plus approfondie et d’un traitement, tout en réduisant au minimum les perturbations du trafic international.