mercredi, mai 22

L’ordonnance sur l’hymne national est entrée en vigueur à Hong Kong

Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK), a signé le 11 juin l’Ordonnance sur l’hymne national adoptée par le Conseil législatif (LegCo) conformément à l’article 48, paragraphe 3, de la Loi fondamentale de Hong Kong.

Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de Hong Kong

Cette ordonnance est immédiatement entrée en vigueur après sa publication le 12 juin dans le Journal officiel. « Je suis heureuse que l’Ordonnance sur l’hymne national soit publiée au Journal officiel et entrera en vigueur demain, signifiant l’accomplissement de la responsabilité constitutionnelle de Hong Kong et reflétant l’esprit d’Un pays, deux systèmes », a déclaré Carrie Lam.

Désormais, le drapeau national, l’emblème national, et l’hymne national sont les symboles et les signes de la nation. « En tant que partie inaliénable de la République populaire de Chine, Hong Kong a le devoir de préserver la dignité de l’hymne national par le biais de la loi », a indiqué cette dernière.

« J’espère que le public respectera l’hymne national de son propre gré, et c’est pourquoi la promotion de l’hymne national est d’une importance primordiale », a déclaré la cheffe de l’exécutif.

Lire aussi : Hong Kong adopte le projet de loi sur l’hymne national chinois

Cette dernier a indiqué que « pour permettre à notre prochaine génération de comprendre l’histoire et l’esprit de l’hymne national et d’observer l’étiquette pour son exécution et son chant, le Bureau de l’éducation mettra à jour ses ressources d’apprentissage et d’enseignement et donnera des instructions aux écoles par le biais de circulaires pour soutenir les écoles dans l’enseignement aux élèves », lors d’un point presse à Hong Kong.

Cette dernière fait suite aux déclarations du porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d’Etat, qui a assuré que « l’éducation dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong doit s’en tenir à la bonne direction du principe un pays, deux systèmes »

Lire aussi : Le ministre de l’Éducation demande le signalement des insultes à l’hymne chinois

L’Ordonnance sur l’hymne national prévoit l’exécution et le chant, la protection et la promotion de l’hymne national pour préserver la dignité du pays, renforcer le sentiment d’identité nationale parmi les citoyens et promouvoir le patriotisme à Hong Kong.

Selon le communiqué de presse du gouvernement de Hong Kong, les infractions prévues par l’ordonnance ne concernent que l’utilisation abusive de l’hymne national ou des actes publics et intentionnels visant à l’insulter.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *