La Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle (WAIC) 2021 se tient à la fois sur place et en ligne du 8 au 10 juillet à Shanghai. L’intelligence artificielle (IA) occupe aujourd’hui une place croissante dans l’empire du Milieu.

Placé sous le thème  « Connectivité Intelligente, Villes inspirantes », cette conférence met en avant la perspective urbaine « axée sur les personnes » et sur les perspectives évolutives de l’IA, d’un point de vue industriel et scientifique.

Au cours de cette conférence, plus de 6000 experts, universitaires, entrepreneurs, investisseurs chinois et étrangers ont assisté aux différents ateliers et points de rencontre et d’échange. De plus, près de 600 grandes entreprises du secteur de l’intelligence artificielle ont présenté leurs produits innovants, allant des assistants numériques à commande vocale au développement de médicaments en passant par l’apprentissage machine (machine learning).

L’exposition centrale a mit à disposition du public des forums professionnels sur l’intelligence artificielle, ainsi que la présentation de micropuces et d’applications 5G. D’après le China Daily, les géants chinois de la technologie, dont Huawei, Tencent et Baidu, ont démontré comment l’intelligence artificielle peut favoriser la transformation de la numérisation urbaine.

Jia Yongli, directeur général de Huawei Cloud EI, a expliqué que l’intelligence artificielle « rend le développement urbain plus efficace, innovant, chaleureux et durable ». Une analyse mise en avant par Huawei Cloud, 5ème plus grand fournisseur de services cloud au monde, dans un Livre blanc sur la ville intelligente publié à l’occasion de la Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle. Ce document décrit l’infrastructure et les services intelligents essentiels pour une ville moderne chinoise.

Lire aussi : Huawei Cloud gagne du terrain sur les marchés mondiaux grâce au Cloud, à l’IA, à la 5G et à l’IdO

Pour Robin Li, chef de la direction de Baidu, « la discussion sur l’intelligence artificielle s’était auparavant davantage concentrée sur les questions économiques et éthiques, mais il y a eu peu de discussions sur les valeurs sociales.  La valeur sociale de l’intelligence artificielle est étroitement liée à l’aspiration des gens à une vie meilleure et à un développement de haute qualité, et mérite d’être prise au sérieux par tous les secteurs de la société ».

Or le vieillissement de la population impose à la société de nouveaux défis. Dans le domaine de l’assistance intelligente aux personnes âgées et les services publics, l’intelligence artificielle a beaucoup à offrir, selon lui.

Lire aussi : Xi Jinping veut lutter activement contre le vieillissement de la population

Lors de son allocution, Robin Li a expliqué que « la mission de Baidu est d’utiliser la technologie pour simplifier le monde complexe » et « l’intelligence artificielle influencera le développement de la société humaine au cours des 40 prochaines années ».

De son côté, Ma Huateng, président du conseil d’administration et PDG de Tencent, a déclaré que Tencent et l’Observatoire astronomique national lancera conjointement le « Star Exploration Project », utilisant la technologie de l’intelligence artificielle, afin de trouver des pulsars et explorer l’univers.

Robot chinois conçu pour examiner les patients

D’ailleurs, le China SkyEye FAST est actuellement le radiotélescope le plus sensible au monde permettant d’améliorer la recherche en astrophysique. Une innovation technologique donnant à la Chine la possibilité de rattraper son retard, voir même de devancer ses concurrents.

Selon Zhou Hongxuan, le fondateur et président de la société 360, la ville numérique du futur est un environnement très complexe, car elles réunit de nombreuses infrastructures urbaines numériques, tels que le transport intelligent.

Par exemple, grâce à la méthode de visualisation AI (Artificial Intelligence) + AR (Augmented reality), le minibus Shangtang AR peut styliser une scène en temps réel, tels que les trajets domicile-travail et le transport en ferry dans le parc et les visites touristiques dans des sites pittoresques.

De son côté, GE Healthcare a annoncé la signature d’une coopération stratégique avec l’intelligence artificielle médicale et la technologie numérique. Sa première plateforme d’application d’intelligence artificielle intégrée multi-marque à guichet unique, appelé Edison Box, fournit plusieurs applications à l’hôpital.

Liu Shiyuan, président de la branche de radiologie de l’Association médicale chinoise et président de la China Medical Imaging AI Industry-University-Research Innovation Alliance, a expliqué que « la Covid-19 en 2021 forcera le développement de la médecine numérique ».

En effet, durant la pandémie qui a sévit sur le sol chinois, de nombreuses alternatives technologiques ont été mise en place, entre le robot médecin et le minibus livreur de courses.

Lire aussi : Un robot réalisé des tests Covid-19

Alibaba Cloud – Robot Livraison mit en service durant le confinement de 2020

Cependant, Henry Alfred Kissinger, ancien conseiller américain à la sécurité nationale et secrétaire d’État et président de Kissinger International Consulting Corporation, a rappelé que le secteur des entreprises high-tech a tendance à créer des monopoles.

Cependant, ce dernier « pense que pour parvenir à la situation que j’appelle, aucune partie ne peut chercher un monopole. Les deux parties doivent parvenir à un accord pour fixer des restrictions […]. C’est la conclusion que j’ai obtenue après avoir accidentellement compris et étudié l’intelligence artificielle ».

En effet, la Chine a récemment déployé de nombreux efforts pour devenir indépendante dans la production de puces et contrer les restrictions américaines. Dong Mingzhu, présidente de Gree Electric Appliances a indiqué qu’à « l’ère numérique, les consommateurs mondiaux adoreront les produits fabriqués en Chine ».

Ainsi, l’intelligence artificielle s’immisce de plus en plus dans la vie quotidienne de chaque résident de la ville Shanghai. Dans le domaine de l’éducation, afin d’améliorer l’efficience et l’efficacité de l’enseignement expérimental à l’école, des ressources pédagogiques holographiques ont été créés.

Lire aussiHuawei accélère la voie vers un enseignement numérique

Muni de la Smart WordPad (tablette intelligente), l’enseignant peut analyser instantanément les réponses aux questions des élèves. Les réseaux Intelligence Artificielle et 5G travaillent mutuellement pour améliorer les méthodes d’enseignement.

Dans le secteur médical, l’hôpital de rééducation Yongci de Shanghai Yingkang Lifetime est doté d’un robot de rééducation et d’une salle de soins de rééducation de plus de 40 appareils d’IA.

L’intelligence artificielle permet le développement des villes numériques, apporte à l’industrie et à la société des changements et améliore le service à la personne.

Durant la Conférence internationale sur l’Intelligence artificielle, le Congrès mondial de l’intelligence artificielle 2021 du 8e China Industrial Internet Summit Forum s’est ouvert à Baoshan, sur le thème « Économie numérique : nouvel élan pour la mise à niveau industrielle ».

Les experts y ont discuté et partagé des expériences autour de la fabrication de l’IA, de la transformation numérique des groupes industriels, du développement et des applications de l’Internet industriel.