Sélectionner une page

Education,SOCIETE

Réforme de l’éducation : les valeurs fondamentales socialistes mises en avant

Le Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement) a publié un plan de développement sur l’éducation nationale, couvrant la période du 13ème Plan quinquennal (2016-2020), afin d’approfondir « de manière globale les réformes ».

L’objectif du ministère de l’éducation est d’instaurer des réformes pouvant apporter « un soutien aux objectifs de construction de la nation« , souligne le Premier ministre, Li Keqiang, dans un communiqué de presse.

Ce dernier a mit en exergue les principales mesures adoptées, telles que l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’égalité, l’optimisation de la distribution des ressources, le renforcement de l’éducation idéologique et morale.

Le gouvernement souhaite ainsi « augmenter le sens de responsabilité sociale des étudiants et leurs compétences pratiques » mais également améliorer leurs connaissances et compétences dans le domaine de l’innovation, moteur clé de la transition économique du pays.

Les régions majeures de ces réformes sont les provinces et villes les plus pauvres et les plus isolées, comme Hunan, Guizhou, Jiangxi, ou le Lijiang. Où désormais « les services éducatifs fondamentaux couvrent toute la population pauvre, et les fonds doivent être alloués aux élèves pauvres durant toutes les étapes de leur éducation d’ici 2020« , indique le plan, sans donner de détail sur le montant des ressources financières.

Xu Mei, porte-parole du ministère, a indiqué que « le plan constituait la première priorité du pays, afin d’aider tous les élèves pauvres« . Pour cela, il est prévu de garantir l’accès à l’école aux enfants d’ouvriers migrants et aux enfants des familles défavorisées.

Le plan préconise également la mise en œuvre accélérée de l’enseignement professionnel, dans les régions urbaines et rurales, avec comme cible prioritaire : les élèves pauvres. En effet, l’enseignement professionnel « les aidera à acquérir des compétences utiles et à mieux servir leurs villes natales », note le plan.

Dans le secteur privé, le gouvernement a publié une directive dans laquelle il est préconisé aux établissements d’enseignement privé de renforcer la direction du PCC, en intégrant « les valeurs fondamentales socialistes au sein de leur programme scolaire« .

Mais également en mettant l’accent sur « la confiance des professeurs et des étudiants dans la voie » tracée par le PCC ainsi que l’amélioration des  « théories de guidance, du  système politique et de la culture définis » par le pouvoir central.

Cette directive exhorte aussi les établissements à faciliter l’accès aux investissements et à emprunter différentes voies pour rassembler des fonds destinés aux écoles privées. L’Etat souhaite ainsi « encourager et standardiser » le système éducatif privé. Pour cela, les ressources sociales et les capitaux privés sont encouragés dans ce secteur, a indiqué le Premier ministre Li Keqiang.

Mais « les écoles privées doivent (surtout, ndlr) améliorer la qualité de leur enseignement et de leur gestion« , a souligné la directive. D’ailleurs cette année, une nouveauté va apparaitre dans les manuels scolaires.

Sculptures représentant des soldats, Musée de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise.

Les manuels scolaires adopteront le terme « Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise de 14 ans« , contre le terme actuel « Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise de 8 ans« , ce dernier se réfère à la date du début de l’invasion de la Chine par le Japon, le 7 juillet 1937.

Cependant, ce changement s’explique par le fait que « la Chine est devenue le premier pays à lutter contre les forces fascistes lorsque les troupes japonaises ont commencé à envahir le nord-est du pays le 18 septembre 1931« , note le communiqué du ministère de l’éducation.

Cette révision va s’appliquer aux universités et écoles à travers tout le pays, à toutes les disciplines concernées et à l’ensemble des manuels scolaires dans le programme national et les programmes locaux.

La directive publiée par le ministère, exige que « le rôle pilier joué par le Parti communiste chinois (PCC) dans la guerre contre le Japon soit pleinement proclamé ». De plus, la révision devra souligner que « la Chine était le champ de bataille principal en Asie de l’Est lors de la Guerre mondiale antifasciste » et mettra en avant « l’esprit de la nation chinoise face à la brutalité et dans la lutte contre l’agression. »

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :