Ningbo et Zhengzhou sont devenues les dernières villes du pays à avoir généré plus de 1 000 milliards de yuans (130 mds €) à la fin de 2018. La Chine compte désormais 16 villes dans le « club des 1 000 milliards de yuans ».

Ningbo, ville portuaire du Zhejiang, a annoncé que son PIB avait atteint 1074,55 milliards de yuans en 2018 (140 mds €). Le gouvernement local est arrivé à ce chiffre grâce au port de Zhoushan, qui a traité le plus gros volume de fret au monde. L’an dernier, le port se classait au troisième rang mondial en termes de conteneurs ayant traités 26,35 millions d’EVP.

Zhengzhou, capitale du Henan, a annoncé un PIB de 1 014,33 milliards de yuans (132 mds €), soit une croissance de 8,1% par rapport à 2017. Ville centrale, elle est une plaque tournante du réseau ferroviaire à grande vitesse et de la Recherche & Développement dans le secteur.

Les autres villes du club sont Shanghai, Beijing, Guangzhou, Shenzhen, Tianjin, Suzhou et Chongqing, Wuhan et Chengdu, Hangzhou, Nanjing et Qingdao, Wuxi et Changsha. Shanghai et Beijing sont en tête du pays, avec un PIB supérieur à 3 000 milliards de yuans (390 mds €).

La ville de Foshan, dans le Guangdong, devrait franchir le seuil des 1 000 milliards de yuans, après une hausse de son PIB de 6,3% l’an dernier pour atteindre 993,588 milliards de yuans (129 mds €).