vendredi, février 23

Étiquette : identité

Hezhe, la tribu à la peau de poisson
ETHNIES, Patrimoine UNESCO

Hezhe, la tribu à la peau de poisson

L'ethnie Hezhen, aussi appelée Hezhe, Nanaï, Samagir ou Goldes, est l'une des plus petites de Chine, qui ne compte aujourd'hui que 5'000 personnes, dont la plupart vivent au Heilongjiang, selon les données des médias officiels. Apparu durant la dynastie Shang, ce peuple nomade du nord-est de la Chine, vit principalement de la chasse et de la pêche dans la plaine formée par le Heilong, Songhua et des rivières Wusuli à Tongjiang, comtés Fuyuan et Raohe dans la province du Heilongjiang. Lors de la fondation de la République Populaire de Chine, en 1949, les Hezhe étaient 300, en raison de la famine, la pauvreté et des conflits successifs. En 1990, les autorités centrales dénombrent 4'640 personnes, qui ont pu bénéficier des progrès économique et sanitaire, à l'instar de l'ensemble du p...
Beijing admet l’existence de camps de détention pour musulmans
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Beijing admet l’existence de camps de détention pour musulmans

Après avoir nié l'enfermement d'environ un million de citoyens du Xinjiang, les autorités ont décidé d’entourer cette situation d’un cadre juridique, avec la publication d’amendements à la loi «anti-extrémisme». Malgré des preuves récoltées par des ONG et des médias étrangers, le gouvernement chinois a durant plusieurs mois niés l’existence de camps secrets de détention de musulmans au Xinjiang. Appelés «institutions de formation professionnelle», les autorités ont changé de discours et tenté de justifier l’enfermement d’environ un million de citoyens en proposant des amendements à la loi «anti-extrémisme». Ces nouveaux textes donnent un cadre légal en Chine à l’utilisation de «centres de formation professionnelle» pour «éduquer et transformer» les personnes influencées par une «idéo...
« Je peins par petites touches un peu de ma France et de ma Chine »
CULTURE, Livres

« Je peins par petites touches un peu de ma France et de ma Chine »

Yuanfen Xiao, chinoise originaire de Changsha, dans la province du Hunan, a écrit "La France au bout des baguettes", un bel album des éditions Migrilude sur les différences culturelles entre la France et la Chine. - Pouvez-vous vous présenter svp ? En 2007, je suis venue en France pour continuer mes études. Titulaire de plusieurs masters (arts plastiques, communication, création et management multimédia), mon travail porte principalement sur les échanges culturels entre la France et mon pays natal. Le fait de résider en France depuis presque dix ans m'a, avec le recul, apporté un regard nouveau sur la Chine. Depuis mon sujet de recherche aux Beaux-arts sur la génération post-80 en Chine, jusqu'aux deux livres que j'ai écrit et/ou illustré, je souhaite exposer le point de vue d...
83% des taïwanais veulent un retour au dialogue avec Beijing
POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

83% des taïwanais veulent un retour au dialogue avec Beijing

D'après un sondage commandé par le ministère des Affaires continentales, à Taipei, la majorité des taïwanais estiment qu'il est important de "reprendre dès que possible le dialogue et des visites officielles, sans pré-condition politique". Le sondage a été réalisé du 12 au 16 janvier 2017, par le Centre des études électorales de l’Université nationale Chengchi, à Taipei, auprès de 1 073 personnes. Parmi elles, 86,2% estiment que "les droits et le bien-être des habitants de l'île et de la Chine continentale devraient être au centre des discussions", sans considération politique. En effet, 83,1% pensent que les considérations politiques ne devraient pas jouer de rôle dans ces échanges. Pour 80% d'entre eux, Taipei et Beijing partagent la responsabilité de maintenir la paix et la...
Le musée de la discorde
Arts, CULTURE, Hong Kong

Le musée de la discorde

Hong Kong veut ouvrir une branche du Musée du Palais, également appelé la Cité Interdite, mais, le projet suscite une vive contestation. L'opposition y voit la servilité artistique envers Beijing, alors que les défenseurs de cette branche font valoir qu'une que cela renforcera la dimension culturelle d'Hong Kong. Les opposants affirment que le public aurait dû être consulté avant que les autorités n'acceptent en novembre 2016 ce projet, destiné selon eux à plaire à la Chine continentale. Lors de manifestations, certains ont lancé des chars en papier sur des responsables, en référence à la répression de la place Tiananmen. En effet, la Cité interdite se situe en face de la place Tiananmen, où l'armée avait mit fin en 1989 au mouvement des étudiants qui réclamaient la démocratie. "C...
Dignité (presque) restaurée au peuple indigène de Taïwan
CULTURE, Histoire, TAIWAN

Dignité (presque) restaurée au peuple indigène de Taïwan

Les autochtones de Taïwan sont les plus anciens occupants de l'île de Taïwan, ils représentent près de 2% de la population. Après des siècles d'oppression, la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, a présenté le 1er août des excuses officielles pour les souffrances endurées au fil des siècles. Cette reconnaissance est une première de la part d’un chef d’Etat de Taïwan, rendant ainsi sa dignité aux habitants originels de Taiwan, venus du Sud de la Chine vers 3'000 avant notre ère. Des siècles de domination Taïwan a vécu deux grandes vagues d'immigration avec de lourdes conséquences pour les aborigènes. La première date de l’occupation hollandaise au 17ème siècle, lorsque des chinois arrivent en masse, forçant les populations aborigènes à céder leurs territoires dans les plaines et à ...
Pikatchu, symbole identitaire des hongkongais
CULTURE, Hong Kong, POLITIQUE

Pikatchu, symbole identitaire des hongkongais

Des dizaines de manifestants ont manifesté devant le Consulat du Japon à Hong Kong, sous le slogan, "Non à Pei-kaa-jau! Rendez-nous Bei-kaa-chyu!". Ces derniers protestent contre la décision de la société Nintendo d'avoir abandonné le nom cantonnais du plus célèbre des Pokémons, pour sa prononciation en mandarin, langue officielle de la République populaire de Chine : Pi Ka Qiu. Une pétition contre Nintendo, visible sur Facebook, a d'ailleurs été signé, faisant de Pikachu, le "symbole d’une insidieuse bataille identitaire", note le site suisse 24heures. La colère des hongkongais se porte sur la différence entre la traduction traditionnelle de Hong Kong, "Bei-kaa-chyu", et la traduction en mandarin, "Pi-ka-qiu". Pour Sing Leung, un des organisateurs de la manifestation, "Pikachu existe à H...
Le ton se durcit à Hong Kong
Hong Kong, POLITIQUE

Le ton se durcit à Hong Kong

Durant deux mois, des millions de hongkongais ont foulé le pavé pour s'opposer au gouvernement central chinois, ce mois-ci, le délogement de vendeurs ambulants s'est terminé par une émeute, menée par les localistes, désirant la reconnaissance de l'identité hongkongais, dont font partie les vendeurs ambulants. La vente du South China Morning Post au géant chinois d'Alibaba, Jack Ma, a suscité de nombreuses critiques et de vives inquiétudes quant à la main mise du pouvoir central sur cette région administrative spéciale, qu'est devenu Hong Kong en 1997. Par la suite, la disparition de cinq libraires a confirmé les craintes des hongkongais de la présence accrue des autorités chinoises dans l'île. Une dispersion de vendeurs tourne à l'émeute La tentative de la police de disperser des march...
La renaissance des enfants cachés
SOCIETE

La renaissance des enfants cachés

Les "enfants noirs" ou "enfants fantômes" sont des enfants nés en violation de la politique de l'enfant unique. Sans existence légale, ils ne peuvent pas bénéficier des services de l’État. Mais face à la pression démographique, le gouvernement a décidé de leur octroyer le "hukou", document indispensable pour une citoyenneté normale en Chine. Jamais officiellement recensés, les 13 millions d'enfants concernés représentent près de 1% de la population chinoise. Appelés "enfants noirs" (heihaizi en mandarin), parce que la couleur noire est signe d'illégalité, ils ne possèdent pas de permis de résidence permanente (hukou). Ce document est attribué à chaque citoyen, lui donnant accès à l'école, au lycée, au travail, au mariage, au médecin, aux hôpitaux, à tous les services publics. Parmi l...