Sélectionner une page

TAIWAN

Taipei remercie Mike Pence pour son soutien à Taïwan

« Le soutien ferme à Taiwan exprimé par le vice-président des Etats-Unis Mike Pence dans son discours prononcé à l’Institut Hudson, à Washington, est sincèrement apprécié par le gouvernement et le peuple de Taiwan », a indiqué le 5 octobre le ministère des Affaires étrangères, à Taipei.

Dans ce discours, Mike Pence a mis en avant le développement démocratique accompli par Taïwan et réaffirmé l’engagement des Etats-Unis envers le Taiwan Relations Act, la loi américaine qui encadre les relations entre Taipei et Washington en l’absence de reconnaissance diplomatique, a souligné le ministère taïwanais.

« Il a aussi mis en lumière la campagne de coercition menée par la Chine contre Taiwan et exposé la menace que celle-ci fait peser sur les relations entre les deux rives du détroit de Taiwan et sur la paix dans la région », ont ajouté les Affaires étrangères.

En effet, le vice-président Mike Pence a demandé à la Chine de suivre l’exemple de Taïwan dans l’instauration d’un système de gouvernement démocratique. «Les États-Unis vont toujours croire que l’adoption de Taïwan par la démocratie est un meilleur chemin pour tout le peuple chinois», a déclaré ce dernier à l’Institut Hudson, un groupe de réflexion conservateur.

Cette déclaration visait à contrarier la direction du Parti communiste très sensible au statut de Taïwan, que le président chinois Xi Jinping considère comme partie intégrante de la Chine continentale.

Le PCC «insiste sur le fait que les cultures confucéennes, qui attachent une grande importance à la hiérarchie sociale et à l’autorité descendante, sont intrinsèquement inadaptées à la démocratie libérale», a écrit John Lee, du Hudson Institute, en 2015. «Cette province, avec seulement 1,5% de la population de la Grande Chine, est le modèle chinois le plus performant et le plus dynamique qui soit».

La Chine a vivement réagi aux récents gestes américains à l’égard de Taiwan : «toute tentative de créer deux Chine ou une Chine, un Taiwan, sera rejetée et est vouée à l’échec», a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, lors d’un point de presse en septembre.

«Notre administration continuera à respecter notre politique d’une seule Chine, comme en témoignent les trois communiqués conjoints et la loi sur les relations avec Taiwan», a déclaré M. Pence.

Pour Taipei, «les remarques du vice-président Pence démontrent la force morale dont faire preuve le gouvernement des Etats-Unis en soutenant constamment Taïwan sur la scène internationale et en suivant étroitement l’évolution des défis de sécurité dans le détroit de Taiwan et dans la région indo-pacifique».

«Taïwan est désireux et capable de jouer un rôle clé pour aider les Etats-Unis à mettre en œuvre leur stratégie pour la région indo-pacifique», a poursuivi le ministère.

Washington dit ne pas être intimidé par la Chine

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire