jeudi, juillet 25

Taïwan : les Marines des pays de l’UE appelées à patrouiller dans le détroit de Taïwan

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a appelé les Marines des pays membres de l’union à patrouiller dans le détroit de Taïwan, après avoir assuré que Taïwan était « crucial » pour l’Europe.

L’Europe doit être « très présente sur ce dossier qui nous concerne sur le plan économique, commercial et technologique », a écrit Josep Borrell dans une tribune publiée dans Le Journal du Dimanche.

« C’est pourquoi j’appelle les Marines européennes à patrouiller dans le détroit de Taïwan pour signifier l’attachement de l’Europe à la liberté de navigation dans cette zone absolument cruciale ».

« Taïwan est crucial pour l’Europe« , avait déclaré Joseph Borrell à l’ouverture d’un débat au Parlement européen de Strasbourg consacré à la Chine.

« Il s’agit du détroit le plus stratégique du monde, particulièrement en ce qui concerne le commerce : nous devons y être présents via des opérations de liberté de navigation », avait-il déjà plaidé.

« Taïwan fait résolument partie de notre périmètre stratégique pour garantir la paix, pour défendre nos intérêts », avait ajouté le Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité.

Ces propos surviennent après des déclarations controversées du président français Emmanuel Macron à l’issue d’une visite en Chine refusant « une logique de bloc à bloc » sur la question de Taïwan et exhortant l’Europe à ne pas « être suiviste » des États-Unis ou de la Chine.

Lire aussi : Le président français Emmanuel Macron est arrivé en Chine

Après la visite début avril du président Macron en Chine, une frégate de surveillance française venant du Vietnam et en route vers la Corée du Sud avait emprunté le détroit de Taïwan. Ce passage « dans les eaux internationales, conformément à la liberté de navigation », faisait partie d’une mission prévue de longue date, selon l’état-major de l’armée française.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *