Taïwan se réjouit de la levée américaine des restrictions de contacts, Beijing dénonce

par | Jan 11, 2021 | Chine-Etats-Unis, TAIWAN

La levée par Mike Pompeo des restrictions sur les contacts entre représentants américains et taïwanais est une « chose énorme« , a déclaré le ministre des Affaires étrangères de Taïwan, Joseph Wu.

Joseph Wu, ministre des affaires étrangères de Taïwan

Ce dernier considère cet décision d’étape majeure pour accroître les liens avec Washington, principal soutien Taïwan sur la scène internationale.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a annoncé la levée de ces restrictions, deux semaines avant la fin de l’administration Trump à laquelle succédera le 20 janvier l’administration du président élu Joe Biden.

Lire aussi : Mike Pompéo annule les restrictions avec Taïwan

« C’est une chose énorme pour l’élévation des relations entre Taïwan et les Etats-Unis », a déclaré Joseph Wu lors d’un point presse, exprimant au gouvernement américain sa « sincère gratitude ».

Les Etats-Unis, comme la plupart des pays, n’ont pas de liens diplomatiques officiels avec Taïwan mais par une loi ils peuvent fournir à Taïwan des armes. Sous la présidence de Donald Trump, Washington a étendu les ventes d’armes et envoyé de hauts représentants à Taipei.

Avec la levée des restrictions, les représentants de Taïwan sont désormais en mesure de se rendre au département d’État américain ou à la Maison blanche pour des réunions, et non plus dans des lieux non officiels comme des hôtels.

Zhao Lijian, porte parole du Ministère des Affaires étrangères

La presse en Chine a vivement critiqué la décision de Washington, le Global Times écrivant notamment que la Chine devait envoyer un « ferme avertissement » à Taïwan.

Plusieurs experts contactés par le Global Times ont déclaré que la décision de Washington était « méprisable ». D’une part, cela aggravera encore les relations sino-américaines et créera des obstacles pour que la nouvelle administration Biden facilite les relations. Et d’autre part, « cette décision inciterait les autorités séparatistes du Parti démocratique progressiste (DPP) à Taïwan à répondre à cette décision et à faire des choses qui nuiraient aux relations entre les détroits ».

La Chine, qui considère Taïwan comme partie intégrante de sa souveraineté, a formellement réagit à la décision de Washington : « La Chine s’oppose fermement et condamne vigoureusement l’initiative des Etats-Unis. Toute action qui porte atteinte aux intérêts fondamentaux de la Chine recevra une contre-attaque résolue de la Chine et ne sera pas couronnée de succès », a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère des affaires étrangères, lors d’un point presse.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :