Tencent va réduire le temps de jeux vidéo des mineures

par | Août 4, 2021 | SOCIETE

La plus importante société de jeux vidéo en Chine, Tencent Holdings, a déclaré qu’elle limiterait le temps de jeu pour les mineurs et interdirait aux enfants de moins de 12 ans d’effectuer des achats dans le jeu après un article des médias d’État intitulé «opium spirituel».

L’engagement de Tencent de limiter les jeux pour les mineurs est intervenu quelques heures après que les actions de la société ont chuté de 11% à la suite d’une critique publiée par l’Economic Information Daily, un journal affilié à l’agence de presse officielle chinoise Xinhua.

D’après l’Economic Information Daily, le jeu Honor of Kings de Tencent est le jeu auquel les mineurs sont le plus accros. L’article du journal cite un étudiant disant que certains de ses amis jouaient à ce jeu durant huit heures par jour. Depuis la publication d’un article de l’agence de presse Reuters sur le sujet, le teste de l’Economic Information Daily a été supprimé.

«L’opium spirituel est devenu une industrie valant des centaines de milliards», a écrit l’Economic Information Daily, ajoutant qu’aucune industrie ne devrait être autorisée à se développer d’une manière qui «détruira une génération».

A la suite de cet article, Tencent a déclaré dans un communiqué qu’il limiterait le temps de jeu des mineurs à une heure par jour et à deux heures par jour pendant les vacances. Il sera également interdit aux enfants de moins de 12 ans de faire des achats dans le jeu, a indiqué la société.

La Chine a mit en place une nouvelle législation pour protéger les mineurs des jeux vidéos, en raison d’une hausse de la myopie, de l’obésité et de l’isolement des jeunes.  En vertu de la loi chinoise, les utilisateurs de moins de 18 ans peuvent jouer à des jeux en ligne pendant un maximum d’une heure et demi par jour et trois heures pendant les vacances.

Lire aussi : Tencent limite le temps des jeunes sur les jeux mobiles

Tencent a également appelé l’industrie des jeunes vidéo à contrôler le temps de jeu pour les mineurs et à échanger sur la possibilité d’interdire aux moins de 12 ans de jouer à des jeux. Les prises de position et notamment les restrictions de Tencent lui ont valu une chute libre de ses actions.

Ainsi, la critique de l’industrie du jeu a déclenché une liquidation des actions des sociétés de jeux chinoises, dont sur la bourse NetEase. Cette situation laisse présager un resserrement des règles par le gouvernent envers l’industrie du jeu.

Ces derniers mois, les autorités chinoises ont ciblé les entreprises du commerce électronique et de l’éducation en ligne, mettant en œuvre de nouvelles réglementations pour lutter contre les comportements anticoncurrentiels après des années de croissance rapide dans le secteur technologique.

En juin 2021, les autorités chinoises ont interdit aux entreprises qui dispensent des cours particuliers en ligne dans les matières scolaires de base de réaliser des bénéfices, anéantissant des milliards de valeur marchande aux sociétés d’éducation en ligne telles que TAL Education et Gaotu Techedu.

Lire aussi : La Chine interdit le soutien scolaire à but lucratif

« De toute évidence, l’incertitude des politiques suscite une grande inquiétude, car il ne s’agit pas seulement d’éducation en ligne, il a également été question de sécurité des données et maintenant de jeux mobiles », a déclaré Kenny Wen, stratège en gestion de patrimoine chez Everbright Sun Hung Kai.

« L’avenir sera donc très incertain, il est difficile de donner une juste évaluation de ces actions et les investisseurs adopteront une approche attentiste et seront relativement prudents dans ce secteur car nous ne savons pas ce qui va se passer ensuite. »

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :