La ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha souhaite se rendre à Beijing ce mois-ci pour discuter avec son homologue chinois, Wang Yi.

Cette dernière tient à échanger avec le principal allié de Pyongyang, afin de trouver un moyen de « traiter le dossier nord-coréen et d’autres sujets d’intérêt commun », d’après une source diplomatique citée par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Selon cette source, la visite de Kang Kyung-wha pourrait avoir lieu plus tard dans le mois après la tournée avec le président Moon Jae-in en Indonésie, au Vietnam et aux Philippines.

La ministre sud-coréenne pourrait discuter des mesures économique de rétorsion mises en place par la Chine, alors que les deux pays ont décidé de renouer les liens, afin de mettre fin à l’impasse diplomatique provoquée par le déploiement par Séoul du système de défense antimissile à haute altitude THAAD sur son territoire.

S’ils se rencontrent, les deux ministres devraient aussi parler du dossier nucléaire nord-coréen, afin de mettre en place une approche coordonnée, selon Yonhap.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Noh Kyu-duk, a indiqué ce 02 novembre 2017 que des discussions pour la visite de Kang en Chine « dans un futur proche » sont en cours.

Mais « la date et l’heure précises seront annoncées quand elles auront été décidées », a indiqué Noh Kyu-duk lors d’un point presse.