Le président Xi Jinping a demandé à son homologue américain Donald Trump que leurs pays «s’efforcent» de résoudre leur conflit commercial.

Le président chinois lui a également demandé de prendre en compte les «préoccupations de sécurité raisonnables» de Pyongyang, lors d’une conversation téléphonique, quelques heures après sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un.

Les négociations des 2 et 3 mai sont restées en suspend, ne parvenant pas à trouver un consensus sur certains points. Tentant d’éviter une guerre commerciale, les deux parties doivent reprendre les pourparlers la semaine prochaine.

Les douanes chinons ont publié le 8 mai ces dernières données, et notamment son excédent commercial avec les Etats-Unis ayant atteint 22,2 milliards de dollars (18,2 mds €) en avril, soit 4,2% de plus qu’en avril 2017, et un rebond spectaculaire (+44%) par rapport à mars, après une baisse exceptionnelle à 15,4 milliards (12,6 mds €).

Concernant la Corée, Xi Jinping espère que les Etats-Unis et la Corée du nord consolident «leur confiance mutuelle et à résoudre leurs problèmes par le dialogue, afin d’avancer ensemble en direction d’une solution politique au dossier de la péninsule coréenne».

Xi Jinping a notamment demandé à Washington de «prendre en compte les inquiétudes sécuritaires légitimes de Pyongyang». Pyongyang veut le retrait des forces américaines stationnées en Corée du Sud et la suppression du THAAD. Mais Washington a fait savoir qu’il n’envisageait pas un retrait des forces américaines de Corée du Sud.

D’après l’agence de presse, Xinhua, Xi Jinping a fait part de son soutien à une rencontre éventuelle entre Donald Trump et Kim Jong Un, rappelant que «la Chine était prête à continuer à jouer un rôle actif pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne et le rétablissement d’une paix et d’une stabilité durables dans la région».

Selon la Maison Blanche, les présidents chinois et américain ont décidé de maintenir une pression économique sur Pyongyang. «Le président Trump et le président Xi sont tombés d’accord sur l’importance de la poursuite de l’application des sanctions contre la Corée du Nord jusqu’au démantèlement permanent de ses programmes nucléaire et balistique», a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Xi Jinping et Donal Trump ont également évoqué le contentieux commercial qui les oppose. Le président chinois a indiqué que les discussions avaient été «franches, efficaces et constructives», ajoutant que «les deux parties peuvent maintenir la communication et s’efforcer de trouver un moyen de résoudre d’une manière appropriée les problèmes existants et obtenir des résultats mutuellement profitables gagnant/gagnant».