La maison-mère de TikTok, ByteDance, a annoncé le lancement d’un service de paiement mobile connecté au réseau social chinois de vidéo courtes, Douyin, très populaire en Chine, où TikTok n’est pas utilisé.

Appelé Douyin Pay, ce service proposera les mêmes fonctions que les autres services de paiement mobile déjà existants, tels que WeChat Pay ou Alipay, ByteDance. L’entreprise chinoise espère « élargir les options possibles via les systèmes de paiement existants et au final améliorer l’expérience des clients », a déclaré un porte parole de ByteDance.

ByteDance entre ainsi dans le marché très lucratif des paiements mobile, alors que la Chine est en train de lutter contre les monopoles dans les secteurs financer et bancaire. ByteDance s’est considérablement développé ces dernières années en Chine et est désormais utilisé par des centaines de millions d’utilisateurs pour tous types d’achats.

Les utilisateurs de l’application Douyin Pay auront la possibilité de connecter leur compte bancaire au service. Ce service pourra être utilisé pour rémunérer les influenceurs, et acheter les produits mettant en avant dans leurs vidéos et ceux des contenus promotionnels des marques.

La fonction va être progressivement ajoutée aux comptes des utilisateurs de Douyin, qui comptait environ 600 millions d’utilisateurs actifs fin 2020. L’application est passée des vidéos courtes à du contenu en direct et du e-commerce.

Les achats via des vidéos en direct ont pesé près de 70 milliards de dollars (63 mds €) en Chine en 2019, attirant des influenceurs qui ratissent marchés et centres commerciaux pour chercher des articles à proposer à leurs audience en ligne.